La visite du Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval en Palestine prend fin aujourd’hui, avant de regagner Maurice. « Ce fut une visite inoubliable », a-t-il déclaré au Mauricien ce matin au moment de quitter Jérusalem.
Cette visite, a-t-il confié, lui a permis « d’aller à la source de deux grandes religions, le christianisme et l’Islam ». Ainsi, il a eu l’occasion de faire le chemin de croix du Christ. « En tant que catholique, ce fut un moment émotionnellement très fort et une grande expérience spirituelle », a-t-il dit. Il a aussi visité le Dôme du Rocher (Qubbat As-Sakhrah) qui abrite le Rocher de la Fondation, endroit où, selon la tradition musulmane, Mahomet serait arrivé depuis La Mecque, lors de l’Isra (voyage nocturne) et d’où il serait monté au paradis. La Bible y situe également le mont Moriah — nom donné au massif montagneux sur lequel Abraham monta avec son fils afin de le donner en sacrifice à Dieu — sur lequel Salomon y a bâti l’ancien Temple de Jérusalem.
Xavier-Luc Duval a fait ressortir que cette visite lui a également donné l’opportunité de tisser des liens avec les autorités palestiniennes qui opèrent dans une situation difficile avec les incursions intempestives de l’armée israélienne. Il a aussi visité l’université de Bethléem, avançant que des échanges entre jeunes mauriciens et palestiniens pouvaient être envisagés, y compris des stages à l’École hôtelière sir Gaëtan Duval. Le Premier ministre adjoint s’est réjoui de « l’accueil exceptionnel » qu’il a reçu dans le territoire autonome palestinien. « Le président Mahmoud Abbas avait mis à notre disposition sa garde personnelle pour nous protéger », a-t-il tenu à souligner. Estimant que Bethléem était une région agréable, il encourage les Mauriciens à s’y rendre en visite touristique ou en pèlerinage. À cet effet, une conférence publique sur la Palestine sera organisée à son retour au pays.