La High Level Sport Unit du ministère de la Jeunesse et des Sports a officialisé sa liste d’athlètes bénéficiaires d’une bourse de haut niveau pour les mois de janvier à mars prochain. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y a pas eu de gros changement par rapport à la liste émise pour la période octobre-novembre 2015. En revanche, les deux qualifiés olympiques que sont Jonathan Drack et Yannick Lincoln percevront chacun une somme additionnelle de Rs 10 000 mensuellement pour bien préparer leur participation à ces Jeux prévus du 12 au 21 août prochain à Rio, au Brésil. A noter que le tireur James Agathe a, lui, chuté de la catégorie mondiale à celle intercontinentale et percevra mensuellement une somme de Rs 20 000 au lieu de Rs 26 000.
Le cycliste Yannick Lincoln, premier qualifié olympique mauricien, mais en VTT, pourra compter sur un soutien additionnel du MJS dans le cadre de sa préparation. Il est actuellement classé dans la catégorie continentale et bénéficie mensuellement d’une allocation de Rs 11 000. Le spécialiste du triple saut a, lui, vu sa bourse passer de Rs 6 500 à Rs 26 000. Sans compter les Rs 10 000 additionnelles. Une augmentation méritée après qu’il ait réalisé les minima pour les Jeux olympiques avec un saut de 16m96 en juillet de l’année dernière à Castres en France, constituant du coup un nouveau record national. En ce début d’année, Jonathan Drack, qui vit et travaille en France, a même occupé, pendant 14 jours, la première place au classement du triple saut en salle de la International Association of Athletics Federation (IAAF) après une performance de 16m44 réalisée à Clermont Ferrand (France) le 9 janvier.
 Si Jonathan Drack poursuit sa progression, en revanche, certains athlètes, même ceux qui ont brillé lors des derniers Jeux des Iles de l’océan Indien, à La Réunion, ne font, cette fois, pas partie de cette liste. A commencer par la médaillée d’or du triple saut, la Rodriguaise Karina Jolicoeur. Selon le président de l’AMA, Vivian Gungaram, cette dernière a pris un congé d’une année sabbatique. Idem pour Annabelle Lascar, médaillée d’argent au 800m et 4X400m et médaillée de bronze au 1 500m. Le lanceur (disque) Elvino Pierre Louis a également demandé un congé d’une année.
Quant aux sprinteurs Stephanie Guillaume et Jean-Ian Degrace, ils n’ont pas été actifs pendant trois mois et n’ont repris les entraînements qu’en janvier dernier. Antonio Vieillesse n’a également pas été actif, alors que selon Vivian Gungaram, le Mauricien David Carver qui vit en Australie, a demandé à ne pas faire partie de cette liste tant qu’il ne réalisera pas de performance significative au marathon. Pour ce qui est de Giovani Lindor (triple saut), il avait été blessé et opéré pendant les 9es JIOI.