Le comité de la HLSU (High Level Sports Unit) du ministère de la Jeunesse et des Sports, responsable des allocations financières aux athlètes de haut niveau, remettra les compteurs à jour le mois prochain en ce qui concerne la nouvelle grille des sportifs bénéficiaires. Selon son président, Ram Lollchand, le comité se réunira pendant la troisième semaine du mois prochain pour se pencher sur les différents rapports des fédérations concernées. A la lecture de ces rapports, des recommandations seront soumises au MJS pour être approuvées en vue des trois prochains mois mettant fin à 2012.
L’année olympique tire à sa fin dans trois mois et au niveau du HLSU, l’heure est venue pour justement se pencher sur les athlètes qui continueront à bénéficier d’une assistance financière auprès de l’Etat mauricien. Le calcul est très simple, car ce comité devra se pencher sur les objectifs fixés par les athlètes au cours des mois écoulées et aussi analyser les performances réalisées avant de soumettre les recommandations. Selon lui, l’objectif pour un groupe d’athlètes, cette année, était les Jeux olympiques de Londres. Une compétition qui a vu la participation de 11 sportifs mauriciens. De ces 11, un seul, à savoir le boxeur Richarno Colin, figure dans la catégorie mondiale avec une allocation mensuelle de Rs 16 000. Les autres athlètes, à savoir Olliver Lavigillante (boxe), Fabienne St Louis (Triathlon), Christiane Legentil (judo), Aurélie Halbwachs et les beach-volleyeuses Natacha Rigobert et Elodie Li Yuk Lo touchent moins.
Dans le cas de ces deux dernières qui touchent Rs 6 000, c’est quelque peu différent. Selon Ram Lollchand, tout dépendra de leur prochain objectif, mais aussi et surtout du rapport de leur entraîneur, à savoir le Français Thierry Long. « Il faut que nous ayons le rapport de l’entraîneur pour voir si cette allocation doit être maintenue où être revue à la baisse », a expliqué Ram Lollchand. Hormis ces 11 athlètes, le président du HLSU a indiqué que le reste de la cinquantaine de bénéficiaires avait pour objectif les différents Championnats d’Afrique. « Il n’empêche que nous allons aussi prendre en considération les performances réalisées aux derniers Jeux de la CJSOI aux Comores, en juillet dernier, concernant l’athlétisme surtout. Ceux qui ont du potentiel, à l’image de Brice Pierre Louis, double médaillé d’or, seront considérés en vue des Jeux des Iles de l’océan Indien de 2015, à l’île de La Réunion », a fait remarquer Ram Lollchand.
D’autre part, ce dernier a souligné que les fédérations concernées par ces bourses de haut niveau ont jusqu’à la fin du mois pour faire parvenir le rapport de leurs athlètes. Par la suite, les membres faisant partie du comité de la HLSU se réuniront et analyseront les résultats et performances. « Les fédérations devront respecter le délai prescrit, cela afin de nous permettre de faire ensuite des virements bancaires nécessaires à partir du mois prochain», a-t-il fait ressortir.
Pour conclure, le président de la HLSU a déclaré que l’accent sera mis sur les prochains Jeux des Iles de l’océan Indien, à La Réunion. Il a ajouté que seuls ceux qui enregistreront de bons résultats seront retenus. «Le ministère de la Jeunesse et des Sports visent une meilleure performance aux Jeux des Îles de 2015 et pour ce faire, nous allons nous pencher sur les potentiels médaillés d’or uniquement. Car il faut que tous ceux concernés arrivent à comprendre que le principe de la HLSU vise les performances et les résultats surtout», a-t-il conclu.