Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a souhaité, dans son discours de la semaine dernière à l’occasion de la cérémonie des cash prizes, que le High Level Sports Unit (HLSU) intègre encore plus de bénéfiaires à sa liste. cela dans le cadre de la participatiopn mauricienne aux 9es Jeux des Iles de l’océan Indien de l’année prochaine, à l’île de La Réunion. Selon nos informations, cette question est actuellement à l’étude et aussitôt le retour au pays du président de la HLSU, Samoo Pillay, les membres devraient se rencontrer pour se pencher sur la question.
C’est un peu le souhait des fédérations de voir plus d’athlètes intégrer la liste des bénéficiaires d’une bourse de haut niveau. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le ministre Ritoo s’est fait le porte-parole de ces fédérations. Ce qui n’est certainement pas une mauvaise chose en soit dans le sens où cela va motiver tous ceux présélectionnés pour ces Jeux. Nous pensons ainsi que cela ne devrait pas poser de gros problème au HLSU de recommander un surplus d’athlètes pour les douze mois à venir et ce, après un travail de collaboration avec les différentes fédérations concernées.
En attendant une évolution sur ce dossier, le MJS a approuvé une liste de 59 bénéficiaires pour la période avril-juin et au sein de laquelle il n’y a pas vraiment de gros changement. L’athlétisme est bien évidemment la discipline la mieux représentée avec un total de 16 athlètes. Il convient toutefois de souligner que deux athlètes ont été retirés après avoir bénéficié d’une allocation pour avril uniquement. Ils sont Jonathan Bardottier et Elodie Pierre Louis. Ces derniers n’assistent plus aux entraînements pour des raisons professionnelles et sur recommandation de l’Association mauricienne d’Athlétisme, ils ne font plus partie de la liste.
En revanche, au niveau des athlètes classés catégorie intercontinentale, on retrouve le décathlonien Guillaume Thierry, le sprinteur Jonathan Permal et la lançeuse Jessika Rosun, tous trois médaillés de bronze aux Jeux de la Farncophonie de septembre 2013, à Nice en France. Ces trois athlètes continuent même de donner entière satisfaction dans la mesure où ils continuent à aligner de bonnes performances. Jonathan Permal poursuit sa route et sa progression au centre de haut niveau de la International Association of Athletics Federations
(IAAF), à Kingston en Jamaïque. Un rapport de son entraîneur est attendu, afin qu’il profite des facilités offert par le MJS. Idem pour Joanilla Janvier. Pour ce qui est de Jérôme Caprice qui se trouve lui en France, le nécessaire a déjà été fait.
Jessika Rosun toujours plus loin
Guillaume Thierry et Jessika Rosun continuent eux à faire parler d’eux à Maurice. Le décathlonien vient d’ailleurs de battre son propre record national (7511 points) en réalisant un total de 7537 points lors du meeting international de Maurice, le mois dernier. Il espère maintenant passer la barre des 7600 points, lors du TNT Meeting de Prague en République Tchèque les 14 et 15 juin prochain et réaliser les minima (7650 points) pour les Jeux du Commonwealth qui se dérouleront du 23 juillet au 3 août, à Glasgow en Ecosse. Pour sa part, Jessika Rosun n’a pas cessé de progresser depuis sa médaille de bronze à Nice et à l’issue des compétitions disputées cette année en Afrique du Sud, elle a déjà gagné sa place pour les Championnats d’Afrique d’août (10 au 14), à Marrakech au Maroc et aux Jeux du Commonwealth. Elle a même lancé au-delà des 50m (50m13) son objectif déclaré à Week-End, l’année dernière.
Au niveau des athlètes qui se trouvent toujours au rang mondial, on retrouve le boxeur Richarno Colin. Les tireurs Fabrice Bauluck et James Agathe sont également maintenus, eux qui avaient décroché la médaille d’or lors des Championnats du monde de kick-boxing, l’année dernier au Brésil. Ces derniers sont actuellement à la Coupe du monde en Hongrie, tout comme Facson Perrine, Burtlan Simisse (catégorie intercontinentale) et Boris Brissonnette (catégorie régionale).
Soulignons que le HLSU attend toujours le rapport de la judokate Christiane Legentil, aussi bien que celui des six joueurs de badminton et des quatre pongistes. La rapport d’entraînement de Emmanuel de Beer, actuellement en préparation aux Etats Unis n’a pas été encore reçu également. A noter que Fabienne St Louis a été maintenue au niveau continental et ce, en dépit du fait que le HLSU a estimé que la triathlète n’a pas eu les résultats escomptés au cours de ces deux dernières années. En revanche, sa bourse a été revue à la baisse passant de Rs 7 500 à Rs 6 300.