Le ministère de la Jeunesse et des Sports, par l’entremise du ministre Devanand Ritoo, a organisé un brainstorming mardi dernier, au Flic-en-Flac Outdoor Centre de 10h à 15h30. Un exercice rendu nécessaire surtout après les 8es Jeux des Iles de l’océan Indien aux Seychelles où Maurice a terminé à la troisième place. Selon Devanand Ritoo, cette séance a été une réussite et le plus important maintenant, a-t-il dit, c’est de savoir comment mettre en oeuvre les résolutions adoptées. A noter que ce mardi (10h à 15h30), Devanand Ritoo effectuera une autre brainstorming session, avec les cadres de la section jeunesse de son ministère.
Cette brainstorming session a été organisée dans le but de voir les lacunes du sport mauricien, mais aussi d’identifier ses forces à la suite de la participation mauricienne aux derniers Jeux des Iles de l’océan Indien. 70 personnes étaient conviées à cette session de réflexion, notamment les hauts cadres, les officiers et techniciens. Ces derniers avaient été répartis en groupes pour réfléchir sur les thèmes suivant, notamment la gestion des infrastructures, les relations avec les fédérations, le sport de masse, le sport d’élite et la formation.
Ceux présents ont d’abord effectué un constat et selon eux, la relève fait défaut dans certaines disciplines, d’où l’importance de mettre l’accent sur la formation. Il nous revient ainsi que des techniciens se rendront très prochainement dans les établissements scolaires primaires et secondaires, afin de dénicher de jeunes talents. L’idée sera aussi de consolider les assises, notamment le sport de haut niveau, mais également de renforcer les relations entre le ministère et les fédérations. Car il a été constaté qu’il y a des faiblesses au niveau du traitement des dossiers, mais qu’en revanche, les fédérations gagneraient à faire preuve d’un respect mutuel envers le ministère de la Jeunesse et des Sports.
Il nous revient que des mesures seront prises afin de reconvertir les anciens athlètes dans l’encadrement technique dans la mesure où ceux-là ont beaucoup à apporter au sport local. Il faut aussi souligner que de nouvelles structures seront mises en place, dans les semaines à venir, pour une meilleure harmonisation des différents dossiers clés. Selon nos informations, le MJS envisage de dynamiser plusieurs des organismes à l’image du Trust Fund For Excellence in Sports. Car au niveau du MJS, on accorde beaucoup d’importance à ce domaine qui a un rôle très important à jouer avec sa filière de sport-étude.
Le ministre Devanand Ritoo s’est dit très content de ce qui a été réalisé mardi et selon lui, c’était un exercice de communication très important. « Nous avons fait le constat et il est clair qu’il y a des manquements. A partir de là, nous devons nous remettre en question et prendre les mesures qui s’imposent pour faire avancer le sport », a déclaré Devanand Ritoo. Selon lui, c’était très important d’avoir les opinions de tout le monde et aussi d’avoir des propositions sur ce qui doit être fait pour progresser.
Devanand Ritoo a indiqué qu’une synthèse de cette brainstorming session a été réalisée et que maintenant, il aura, avec Permanent Secretary de son ministère,à voir comment appliquer les mesures. « Ce qui est plus important maintenant, c’est de voir comment mettre ces mesures en pratique. » Devanand Ritoo a indiqué avoir donné des directives à son personnel avant cette session de travail pour venir avec des propositions réalisables avec le staff et les moyens disponibles. « Je suis très content de ce qui a été effectué et il va falloir mettre sur pied tout ce qui a été discuté, afin de faire progresser  le sport », a-t-il conclu.