2013 a été l’année du kick-boxing avec ses deux médailles d’or et  deux d’argent récoltées aux Championnats du monde au Brésil. Ces performances n’ont pas laissé insensible le ministère de la Jeunesse et des Sports, plus particulièrement le ministre Devanand Ritoo, puisque la Fédération mauricienne de Kick-Boxing et des Disciplines Assimilées (FMKBDA) bénéficiera d’un budget beaucoup plus conséquent pour 2014. En effet, cette fédération aura Rs 3 150 000 contrairement aux Rs 1 240 000 des années précédentes. Au total, elle a obtenu une augmentation de Rs 1 910 000, soit la plus conséquente de toutes les fédérations concernées par ce présent exercice. A noter également que le ministère de la Jeunesse et des Sports a injecté Rs 49 305 000 au sein des 41 fédérations concernées et qu’aucune baisse n’a été constatée au niveau des différents budgets.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que les récompenses n’ont pas fini de tomber pour la FMKBDA et ses tireurs. Après les cash prizes accordés aux médaillés Fabrice Bauluck, James Agathe, Facson Perrine et Burtlan Simisse, sans oublier l’obtention prochaine d’un terrain à chacun des quatre auprès de l’Etat et d’une hausse considérable de leurs bourses de haut niveau, cette fédération a vu son budget être enfin reconsidéré. Week-End a d’ailleurs toujours milité dans ce sens et on peut aujourd’hui avancer que la reconnaissance de l’État à l’égard de cette fédération est une « long overdue consideration ».
Avec un budget de fonctionnement de Rs 3 150 000, la FMKBDA peut envisager 2014 avec beaucoup de sérénité. D’autant que cette année, plusieurs sorties régionales, continentales et mondiales sont programmées. Hormis les échanges avec l’île de La Réunion, Madagascar et l’Afrique du Sud, la FMKBDA envisage également une participation aux Championnats d’Afrique seniors au Maroc, à la Coupe du monde seniors en Hongrie et aux Championnats du monde juniors. Autant de sorties qui nécessitent un gros budget.
Avec cet heureux dénouement, le président Jérémie Rousseau, aussi bien que l’entraîneur national Judex Jeannot, ont désormais une meilleure marge de manoeuvre. Soulignons que de ces Rs 3 150 000, la FMKBDA aura à en déduire la somme de Rs 972 000 si les Fabrice Bauluck, James Agathe (Rs 24 000 chacun), Facson Perrine, Burtlan Simisse (Rs 15 000 chacun) et Boris Brissonnette (Rs 3 000) sont maintenus à ce même niveau comme bénéficiaires d’une bourse de haut niveau pendant une année. Ainsi après déduction, cette fédération se retrouvera avec un budget de Rs 2 178 000 pour fonctionner.
Hausse conséquente pour la FMN également
L’autre fédération a avoir bénéficié d’une augmentation conséquente est la Fédération mauricienne de Natation (FMN). En effet, contrairement aux chiffres de 2013 du MJS où cette fédération avait obtenu Rs 1M, cette année, elle bénéficiera d’un budget de Rs 2.8M, soit Rs 1.8M de plus. C’est dire que le sérieux et la détermination affichés par les membres de cette fédération ont été reconnus. Plus important encore, c’est que la FMN offre aujourd’hui de solides garanties de stabilité après la crise de 2011-2012. Les nageurs ont eux aussi contribué à cette reconnaissance en réalisant de bonnes performances à différents niveaux. Sans oublier le gros travail entrepris par le directeur technique national Philippe Pascal et le Trust Fund for Excellence in Sports pour permettre à cette discipline de tirer vers le haut.
Par ailleurs, le document communiqué par le MJS aux rédactions sportives fait état d’un soutien à la hauteur de Rs 400 000 à la Mauritius Gymnastique Federation (MGF) pour son entrée en activité. Week-End est allé aux renseignements et il nous revient que cette fédération a fait une demande pour une « provisional certificate of recognition » en vertu de l’article 11 (3) du Sports Act 2013. Cette demande est « under process » et il nous revient que la MGF pourrait obtenir son certificat cette semaine. Soulignons que la voile, discipline qui sera présente aux Jeux des Îles de l’océan Indien de 2015 à La Réunion, a été augmentée de Rs 650 000 (de Rs 550 000 à Rs 1.2M), alors que le handball qui sera aussi présent à  ces Jeux a vu son budget être maintenu à Rs 1M.