Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a distribué, samedi lors d’une cérémonie sur l’Esplanade du Caudan Waterfront, des cash prizes à plusieurs athlètes de différentes disciplines ayant brillé à l’occasion des compétitions sur le plan continental et mondial.
Le kick-boxing a décroché le gros lot, empochant Rs 310 000 pour cinq tireurs grâce à leurs performances à la World Cup en mai en Hongrie. En effet, Fabrice Bauluck (-54 kg) et Burtland Simiss (-51 kg) ont obtenu chacun un chèque de Rs 100 000. Ces derniers avaient remporté le titre de la World Cup dans leur catégorie respective. Facson Perrine (-63,5 kg), médaillé d’argent dans la même compétition, a reçu Rs 60 000, alors que Fanfan Nagamah (-54 kg), médaillé de bronze, a obtenu un chèque de Rs 35 000 de même que la tireuse Ketty Rousseau (-56 kg).
L’équipe de badminton a fait parler d’elle lors des championnats d’Afrique U19 en avril en Algérie. La bande à Nantha Kumar Tarbadas avait enlevé cinq titres, une d’argent et huit de bronze. Julien Paul avait réalisé la meilleure performance en décrochant deux médailles d’or et une de bronze. Il a été récompensé d’un montant de Rs 56 000. De son côté, Atish Lubat a décroché Rs 61 000 pour avoir remporté trois médailles (or, argent et bronze). Aurélie Allet a empoché Rs 43 000 pour sa médaille d’or et ses deux médailles de bronze. Sandooyea Shaama, double médaillée de bronze, a reçu une enveloppe de Rs 20 000. Atul Kassee et Kobita Dookhee, médaillé de bronze chacun, ont obtenu une récompense de Rs 10 000.
Les cyclistes Aurélie Halbwachs et Yannick Lincoln, médaillés d’argent en féminin et masculin respectivement aux championnats d’Afrique VTT en mars en Afrique du Sud, ont décroché chacun Rs 42 000. Pour la première fois, le squash local a réussi un podium africain et ce, grâce à Vanessa Florens avec sa médaille de bronze aux championnats continentaux en février en Namibie. Elle est récompensée d’une somme de Rs 18 000.
En ce qui concerne les championnats d’Afrique jeunes de triathlon au Maroc, Mathias Mongelard, médaillé d’or, a obtenu un chèque de Rs 27 000. Timothée Hugnin, médaillé de bronze, a reçu Rs 25 500, tandis que Grégory Ernesh a eu Rs 15 300 pour sa troisième place. Jean-Naël Azie, médaillé de bronze des championnats du monde de boxe française savate en France, s’est vu octroyer une enveloppe de Rs 144 000. Trois entraîneurs ont également reçu un cash prize. Il s’agit de Kersley Visanjoux (boxe française savate — Rs 57 600), Stéphano Mariette (triathlon — Rs 10 800) et Adrien Wehrli (squash — Rs 7 200).
Outre les cash prizes, le MJS a offert un shield à plusieurs athlètes ayant brillé dans d’autres compétitions : Mélissa Arlanda et Stevenson François, médaillés de bronze aux championnats d’Afrique d’athlétisme jeunes ; Aurélie Allet, Sandoyeea Shaama, Dookhee Kobita, Raseesah Rasoolkhan, Julien Paul et Atul Kassee, tous médaillés aux championnats d’Afrique de badminton ; Lambert Leclézio, médaillé d’or et de bronze lors de lors de l’International Vaulting Show en sports équestres ; les jeunes Yash Jumungur et Adithya Aumeer, respectivement médaillés d’argent et de bronze à la Kanazama Cup Shotokan Karaté en avril à Durban, et Farook Pirbacosse, médaillé d’or aux championnats de jiu-jitsu à Dubaï. Giovani Devalet (athlétisme), Nantha Kumar Tarbadas (badminton), Amélia Ogonawaski (équitation), Rishi Bundhoo (shotokan karaté) et Tawfiq Jaunboccus (jiu-jitsu brésilien) ont aussi été récompensés d’un trophée.
Lors de son discours, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a fait ressortir que les athlètes récompensés méritent leurs récompenses puisqu’ils ont fait honneur au pays. « Cette cérémonie est un moyen pour démontrer la reconnaissance de l’État aux efforts des athlètes. Mon ministère a toujours privilégié des athlètes et de les mettre au centre de notre préoccupation. Nous avons des structures qui permettent à nos jeunes de progresser telles que le Trust Fund for Excellence in Sports et aussi la HSLU pour soutenir financièrement nos athlètes », a-t-il indiqué.
Le ministre Ritoo a fait une sortie contre les dirigeants de fédérations qui n’assument leurs responsabilités comme il se doit. Il a rendu un hommage au rugbyman Xavier de Senneville et à l’ancien DTN de l’athlétisme Jacques Dudal décédés tout récemment.