Les handisportifs avec leur coach Jean-Marie Bhageeretee, ici au centre, ont raflé la mise. À gauche le président du Comité olympique mauricien, Philippe Hao Thyn Voon

137 sportifs mauriciens se sont partagés un montant conséquent de Rs 4, 7 millions (Rs 4,783, 960) suite à leurs performances réalisées lors des compétitions internationales qui ont eu lieu principalement cette année. Ils ont été récompensés par le ministère de la Jeunesse et des Sports lors d’une cérémonie qui s’est tenue vendredi après-midi au nouveau Complexe Multisports de Côte d’Or.

Cette cérémonie à laquelle étaient présents, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint et son secrétaire permanent Maubarak Boodhun, entre autres, a vu surtout des disciplines paralympiques physiques et mentales se tailler en plus grande partie la part du lion avec des primes d’une valeur de Rs Rs 810 000 et Rs 544 000 respectivement alors d’autres telles le Ju-Jitsu et le Kyokushinkai n’ont pas été oubliés.

Les adeptes du Kyokushinkai se partagent Rs 75 000

Mais c’est le handisportif Roberto Michel (physique) qui rafle la mise de Rs 675 000 à lui tout seul pour ses médailles d’or, d’argent et de bronze remportées aux mondiaux juniors IPC paralympiques d’athlétisme tenus du 1-4 août dernier en Suisse. On ajoute aussi la Rodriguaise Brigilla Clair (mentale) qui se voit récompensée d’une prime de Rs 347 000 pour sa médaille d’or obtenue à ces mêmes mondiaux et au Grand Prix ICP de Grossetto disputé du 7 au 9 juin en Italie (bronze). De plus, le coach Fabrice Ramsamy (mental) obtient lui la coquette somme de Rs 149 000 contre Rs 138 000 à Jean-Marie Bhageeretee (mentel). Du coup, les primes attribuées uniquement à ses deux catégories de handisportifs revient globalement à plus d’un million, soit Rs 1, 354 000. Au total, 122 primes ont été attribuées

Sinon, un grand nombre de sportifs non paralympiques ont aussi été récompensés notamment en boxe française (Savate), kickboxing, tennis, voile, badminton, athlétisme, boxe, cyclisme, haltérophilie et escrime pour diverses compétitions, dont certaines tenues en fin d’année 2018. Champion de Jeux d’Afrique du Maroc le mois dernier, le boxeur Merven Clair empoche Rs 135 000 et Richarno Colin Rs 90 000 (argent). À ces sommes s’ajoutent Rs 25 000 pour Colin (or) et Rs 10 000 pour Clair (bronze) pour leur prestation en Inde.

Les haltérophiles Ketty Lent, Alison Sunee et Cédric Coret en présence du ministre Toussaint, de l’ancien DTN, le Roumain Dabija Constantin et du coach Gino Sooprayen

L’haltérophile Roilya Ranaivosoa et les cyclistes Kimberley Le Court de Billot et Aurélie Halbwachs qui ont également brillé aux Jeux d’Afrique s’octroient respectivement Rs 303 700 (3 or), Rs 140 000 (1 or 1 br) et Rs 270 000 (3 argent).

Notons que le montant de Rs 4,7 millions exclut celui qui a déjà été attribué aux sportifs mauriciens médaillés aux 10es Jeux de Iles en juillet (or Rs 100 000, argent Rs 70 000 et bronze Rs 50 000).

La répartition des primes

Athlétisme (45 athlètes) : Rs 153 510

Badminton : Rs 958 800

Boxe : Rs 324 000

Boxe française : Rs 198 600

Cycliste : Rs 594 000

Escrime : Rs 45 000

Ju-Jitsu : Rs 226 550

Kickboxing : Rs 171 000

Tennis : Rs 59 400

Handicap mental : Rs 544 000

Handicap physique : Rs 810 000

Haltérophilie : Rs 580 500

Voile : Rs 43 600

Kyokushinkai (prix de l’effort et de l’encouragement) : Rs 75 000