Le ministère de la Jeunesse et des Sports ne financera pas le déplacement de Sharone Clair (-75 kg) et de Karene Berry (+75 kg) aux finales des championnats du monde de boxe française, programmées pour le 5 décembre prochain, à Amiens en France. Dans une correspondance en date du 4 novembre, la Fédération mauricienne de Boxe française (FMBF) a été informée en deux lignes (seulement !) de la décision du MJS ou on peut, entre autres, lire : « I am directed to inform you that your request has not been acceded to.  » Le président de la FMBF, Azfar Jhingut, a voulu obtenir une rencontre d’urgence avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, pour discuter de la question, mais sans succès. Comme quoi, tout semble indiquer qu’on se dirige, à Maurice, vers l’exclusion des disciplines olympiques après la boutade lancée par le ministre lui-même récemment au Parlement.
Dans une interview accordée en fin de semaine à notre confrère l’Express, Yogida Sawmynaden a d’ailleurs été très clair dans sa déclaration sur les disciplines olympiques et non-olympiques. « …la démarcation entre les disciplines olympiques et non-olympiques existe partout « , a-t-il déclaré. Et la décision prise sur le dossier de la boxe confirme, si besoin est, la nouvelle politique que compte adopter le ministre Sawmynaden.
 Au niveau de la FMBF, on ne digère guère cette décision du MJS de ne pas soutenir ce déplacement.  » C’est incompréhensible. J’ai été surpris, voire choqué, en apprenant la réponse du MJS. Qui plus est, on ne nous a même pas donné les raisons derrière ce refus « , a fait remarquer Azfar Jhingut. Ce dernier a affirmé que la fédération avait fait une requête pour le déplacement de cinq personnes et qu’elle est disposée à revoir cette liste à trois personnes. Malheureusement, a-t-il indiqué, il attend toujours une réponse du ministre Sawmynaden pour pouvoir s’expliquer.  » En apprenant la nouvelle, j’ai tout suite était voir le ministre, mais il n’était pas là. J’ai donc laissé mes cordonnées avec sa secrétaire en lui informant que je souhaitais voir le ministre urgemment pour parler des championnats du monde et discuter de la décision qui a été prise « , a-t-il indiqué.
Ce qui révolte le plus Azfar Jhingut, c’est que jusqu’ici, personne au MJS n’a été en mesure de lui dire pourquoi ce déplacement n’a pas été approuvé.  » Nous sommes déçus et je suis personnellement révolté. Ce qui est encore plus décourageant, c’est la déclaration faite par le ministre Sawmynaden au Parlement. Nous nous sentons exclus et c’est bien chagrinant. Ce que je voudrais dire c’est qu’à ce jour, ce ne sont que les disciplines non-olympiques qui ont rapporté des titres de champion du monde au pays « , a ajouté le président de la FMBF.
Pour ce dernier, ce sont, une fois encore, les sportifs qui en font les frais de cette décision.  » Sharone et Karene s’entraînent depuis juin dernier à la raison de quatre fois par semaine, sans compter les séances supplémentaires qu’elles accumulent chacune de leurs côtés. C’est décourageant pour elles, mais également pour l’ensemble de nos boxeurs, surtout pour les plus jeunes qui aspirent un jour au plus haut niveau « , a-t-il déclaré. Ce qui attriste encore plus Azfar Jhingut, c’est que les deux boxeuses possèdent, selon lui, de très bonnes chances de décrocher l’or à cette compétition. Sharone Clair sera opposée à une Croate, alors que Karene Berry aura pour adversaire une Tunisienne. Azfar Jhingut espère tout simplement qu’une solution pourra être trouvée, afin de permettre à ces deux boxeuses de défendre leurs chances à ces Mondiaux et faire honneur à la République de Maurice