Nagalingum Pillay Samoo en compagnie du ministre Stephan Toussaint au cours d’une fonction tenue ce matin

Après avoir occupé le poste de Directeur des Sports par intérim au Ministère de la Jeunesse et des Sports pendant ces trois dernières années, Nagalingum Pillay Samoo a obtenu sa promotion en ce début d’année. En tant que nouveau Directeur des Sports, il succède à Ram Lollchand à ce poste. Il atteint ainsi le sommet de sa carrière, après des débuts voilà 32 ans en tant que Sports Officer. C’est un homme visiblement heureux qui nous a commenté cette nomination. « C’est un véritable honneur d’occuper ce poste de responsabilité. J’espère être à la hauteur de ma tâche afin de faire avancer et progresser la chose sportive, et ce, avec le soutien de tous ceux qui m’entourent ».

Nagalingum Pillay Samoo aura également des mots de remerciements à l’égard du ministre de tutelle, Stephan Toussaint, du chef de cabinet, Moubarak Boodhun et des autres cadres et officiers. Sa nomination obtenue, il s’est rapidement mis à la tâche, avec une première réunion tenue lundi dernier avec les différents officiers, et hier matin, avec les entraîneurs. Et ce, en vue des activités de la présente saison.

Le nouveau Directeur des Sports, qui aura désormais à gérer l’aspect technique au MJS, éprouve également une autre source de satisfaction. Soit celle d’avoir été engagé à un moment et à un autre de sa carrière à tous les postes de ce ministère et dans quasiment toutes les régions de l’île. Lui qui s’était révélé dans son adolescence comme un brillant sportif, en décrochant par exemple la palme de Victor Ludorum (meilleur athlète) en deux occasions au Collège Royal de Curepipe et en imposant sa loi lors des épreuves de demi-fond et de fond lors des Jeux intercollèges. Nagalingum Pillay Samoo a également été une touche à tout dans le domaine sportif, ayant pratiqué le football, le tennis de table, le badminton, le basket-ball, le volleyball, le saut à la perche et le cross-country, tout en étant maître nageur.

Ce sera après ses études universitaires en Russie et un court passage comme moniteur d’éducation physique au Collège Royal de Curepipe qu’il intégrera le MJS. C’est ainsi qu’au fil des années, il sera affecté à plusieurs postes de responsabilité. Entre autres, responsable de la High Level Sports Unit, des infrastructures dans les différentes régions, du comité de suivi dans le cadre des derniers Jeux des îles, secrétaire général de la Commission Jeunesse et Sports de l’océan Indien et coordinateur des Jeux de l’Espoir et des Jeux de l’Avenir. Il a aussi représenté le MJS à plusieurs séminaires à l’extérieur et a apporté sa touche dans l’organisation de certaines compétitions internationales sur notre sol.