Le Commissaire des Sports, Ismaël Valimamode, accompagné de son Chef Commissaire, Serge Clair, ont rencontré le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, mardi, dans le cadre d’une visite de trois jours, à Maurice. Une première prise de contact physique qualifiée, du reste, de positive par le Commissaire Valimamode et au cours de laquelle plusieurs dossiers importants ont été discutés. Parmi les points abordés, on note la rénovation du stade Camp du Roi, comprenant la pose d’une nouvelle piste synthétique et la réfection des drains. Dans ce cas de figure, la construction d’une piste synthétique alternative de 200m est envisagée, afin de permettre aux athlètes de poursuivre leur préparation.
La piste synthétique du stade Camp du Roi s’est détériorée au fil du temps et est même devenue  impraticable à certains endroits. Cette piste doit obligatoirement être refaite, mais avant, il faudra refaire les drains de la pelouse. « Si nous ne refaisons pas les drains, c’est sûr qu’en temps de grosses averses, la piste sera inondée », a déclaré Ismaël Valimamode. Ce problème a, d’ailleurs, été évoqué avec Devanand Ritoo et ce dernier a affirmé que des techniciens se rendront incessamment dans l’île pour voir de quoi il retourne. « Dans la perspective que le stade soit fermé pour une rénovation de la piste synthétique et de la pelouse, nous avons fait comprendre au ministre Ritoo qu’il faudra trouver une alternative pour permettre aux athlètes de poursuivre leurs entraînements », a expliqué le Commissaire des Sports.
C’est ainsi qu’une proposition a été faite pour la construction d’une piste synthétique de 200m comprenant trois à quatre couloirs. « Cela existe à l’INSEP en France et permettra, dans une large mesure, à nos athlètes de rester en activité. Il nous reste maintenant à identifier un terrain pour la concrétisation de ce projet. J’aurai du reste une réunion avec les athlètes cette semaine pour avoir leurs avis sur la question. On veut faire les choses démocratiquement et sans rien imposer à qui que ce soit », a affirmé Ismaël Valimamode.
D’autre part, la participation rodriguaise aux Jeux de l’Espoir et de l’Avenir a aussi été évoquée lors de la réunion de mardi dernier. Selon le Commissaire Valimamode, un problème de financement existe dans le mesure où Rodrigues doit faire les frais des billets d’avion pour ses athlètes et officiels. Selon lui, Devanand Ritoo a été très attentif à ce problème et a aussi fait comprendre que les athlètes de l’île doivent bénéficier du même traitement que leurs compatriotes mauriciens. « Nous avons beaucoup apprécié la façon de faire du ministre Ritoo. Il a même agréé à notre requête qui est de revoir à la hausse notre budget pour l’hébergement »,  a fait remarquer notre interlocuteur. Ismaël Valimamode a ajouté que le centre d’accueil de Vacoas, sera aussi remis à neuf, afin d’accueillir les Rodriguais dans de meilleures conditions.
La question de Brévet d’Etat pour cadres sportifs (BECS) a aussi été abordée et le principe a été accepté par le ministère de la Jeunesse et des Sports  que Rodrigues puisse conduire ces cours de formation. Pour sa part, Devanand Ritoo a parlé du Saturday Football League à l’intention des institutions secondaires. « Le ministre a proposé que cette compétition se tienne également à Rodrigues et je dois dire que cela nous arrange parfaitement. »
Pour conclure, Ismaël Valimamode a salué l’engagement de Devanand Ritoo en faveur du sport rodriguais. Selon lui, le ministre a démontré qu’il soutient Rodrigues à 100%. « Nous disons un grand merci à Devanand Ritoo, car c’est quelqu’un qui sait être à l’écoute des autres. La rencontre de mardi s’est déroulée dans une ambiance franche et cordiale et je peux dire que nous sommes partis sur de bonnes bases. Il faut maintenant poursuivre dans cette même voie et c’est le sportif qui en sortira gagnant », a-t-il conclu.
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Délais de 3 mois pour sa réouverture
La piscine Maréchal est dans un état pitoyable. Week-End en a, du reste, fait état à maintes reprises. Le Commissaire Ismaël Valimamode a eu l’occasion d’effectuer une descente des lieux récemment et selon lui, il faut tout mettre en oeuvre pour permettre à cette piscine de fonctionner à nouveau. Pour cela, un délai de trois mois a été fixé pour que la situation retourne à la normale à Maréchal. « Nous allons commandité une étude pour situer les problèmes existants. Comme je l’ai dit récemment, faire fonctionner à nouveau la piscine Maréchal demeure l’une de nos priorités », a déclaré Ismaël Valimamode. Ce dernier a aussi fait une demande auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports, afin de bénéficier temporairement de l’expertise d’un entraîneur. Il a aussi demandé de faciliter la venue des entraîneurs rodriguais à Maurice pour des stages de formation.