La Fédération mauricienne d’escrime (FME) a enfin reçu le Certificate of Recognition du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) hier après-midi. En effet, le desk-officer du MJS Dev Auchoybur a contacté vendredi la présidente Aarti Guljarani-Descann pour l’informer que la demande de reconnaissance avait été prise en considération. Toutefois, il devait attendre la signature du ministre des sports, Devnand Ritoo, avant de faire parvenir la lettre officielle.
Le Certificate of Recognition a été remis pour le développement, la promotion et l’organisation des activités qui composent l’escrime à Maurice. Maintenant que tout est entré dans l’ordre, les projets en vue pourront se concrétiser, selon Aarti Guljarani-Descann.
« Notre objectif principal est de faire venir un entraîneur sud-africain avec qui nous avons déjà pris contact. Il formera d’autres personnes à l’escrime pour aider notre maître d’armes Jenna Rima. Certes, il n’auront pas la même qualification, mais ils pourront éventuellement assister à un stage au Sénégal et devenir ainsi maître d’armes », fait-elle ressortir.
Actuellement, il y a le Project for the developpement of fencing in Africa qui regroupe plusieurs pays dont Maurice. Tous les pays concernés recevront un lot d’équipements. « Nous avons fait une demande d’équipements spécialement pour les petits de 7 à 8 ans. Maurice bénéficiera, si tout se passe comme prévu, de ces équipements d’ici à la fin de cette semaine », souligne Aarti Guljarani-Descann.
La présidente de la FME indique par ailleurs que l’escrimeur Satiyah Gunputh pourra désormais avoir un meilleur encadrement. « Il pourra aussi prendre part aux Jeux Olympiques et aux championnats d’Afrique au nom de Maurice. Je tiens à remercier le MJS et le Comité olympique mauricien pour leur aide. Nous voulons offrir à Satiya le plus grand soutien financier car il a toutes les chances de se qualifier pour la compétition à Rio. »
Quant aux cours d’initiation, ils continueront dans les écoles. De plus, grâce au gymnase de Beau-Bassin qui a été mis à la disposition de la FME pour des séances d’entraînement par le MJS, un grand nombre de jeunes seront recrutés dans la région. Les deux prochains établissements scolaires où l’escrime sera présentée sont Le Bocage et l’École du Nord.