Les relations semblent tendues au ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). Quelques Senior Sports Officers (SSO) se seraient ligués contre le secrétaire permanent, Dev Phokeer. Une situation que le ministre de tutelle, Devanand Ritoo, qualifie de problème interne au MJS.
Selon les bruits de couloir, il y aurait eu une altercation entre le PS et un SSO, à l’issue de laquelle une déposition a été faite au poste de police de Pope Hennessy. Mais au-delà de cette déposition, le cas a été rapporté au secrétaire de cabinet, selon Devanand Ritoo.
Si le ministre confirme qu’il y a bien eu des incidents, il prend cependant la défense du secrétaire permanent. « Je n’ai absolument rien à reprocher à Dev Phokeer », a fait ressortir Devanand Ritoo, interrogé hier. Il se livre à sa petite analyse pour expliquer la situation actuelle. « J’insiste, le PS fait très bien son travail. Il y a seulement quelqu’un ou quelques-uns qui ne sont pas contents de la façon de travailler du PS ». D’ailleurs, le ministre déclare être au courant des plaintes à l’encontre du PS. « Je suis totalement au fait de ces plaintes. Ce monsieur a 44 ans dans le service civil et personne ne lui a jamais reproché quoi que ce soit. »
De plus, le ministre Ritoo qualifie l’attitude de Dev Phokeer comme « de la volonté de remettre de l’ordre là où il y a eu un laisser-aller. » « Dès qu’il est arrivé au MJS, il a travaillé en ce sens. Il m’a toujours aidé à remettre de l’ordre au MJS. C’est la raison pour laquelle je suis totalement satisfait du travail abattu par Dev Phokeer », poursuit le ministre.
Mais si on évoque à demi-mot cette altercation entre les deux hommes, personne ne veut en parler au MJS. « Je le répète, c’est une histoire interne et je suis au courant des plaintes à l’encontre du PS, qui a toujours fait son travail », fait encore ressortir Devanand Ritoo. D’ailleurs, cet après-midi, le ministre organise une rencontre, sorte de débriefing après les Jeux d’Afrique de la Jeunesse, au Botswana. Il y a fort à parier que le PS sera aux côtés du ministre.