En mois de deux mois, le ministère de la Jeunesse et des Sports a déboursé une somme de Rs 1 277 800 pour récompenser les 32 athlètes et huit coaches qui ont brillé aux derniers Jeux d’Afrique au Mozambique, aux championnats d’Afrique juniors de badminton à Maurice et aux Jeux du Commonwealth des Jeunes à l’île de Man.
 La cérémonie a eu lieu hier au Sir Harilall Vaghjee Hall à Port-Louis.
C’est la cycliste Aurélie Halbwachs qui s’est taillé la part du lion avec un chèque de Rs 110 000 pour ses deux médailles (une d’argent et une de bronze) aux Jeux d’Afrique (3-18 septembre à Maputo). Maurice a aussi récolté trois autres médailles d’or (par l’entremise de Bruno Julie, Richarno Colin et Kennedy St-Pierre qui ont chacun reçu Rs 100 000), deux argent et cinq bronze. C’est d’ailleurs la meilleure performance jamais réalisée par Maurice dans cette compétition.
Par contre, la paire Élodie Li Yuk Lo et Natacha Rigobert, médaillées d’or historique en beach volley, n’ont perçu chacune que Rs 40 000. Une anomalie que le président du Comité olympique mauricien (COM), Philippe Hao Thyn Voon, a évoquée lors de son discours.
« Je tenais à faire une suggestion au ministre de la Jeunesse et des Sports concernant les récompenses pour les médaillés en double comme ça a été le cas en beach volley. Les efforts consentis en doubles sont les mêmes qu’en individuel et d’ailleurs, sans l’un des deux partenaires, nous ne pourrons vaincre. C’est dans cet esprit que je fais un appel pour que le MJS puisse rectifier le tir pour le bien des sportifs et des disciplines de raquettes et de beach volley. »
Quant aux championnats d’Afrique juniors de badminton tenus du 22 au 27 septembre à Rose-Hill, Kate Fo Kune a été la seule à s’offrir une médaille d’or dans le simple dames. Elle a également obtenu trois autres médailles (une d’argent et deux de bronze), portant ainsi sa cagnotte à Rs 68 300. Le boxeur Didier Cornet a quant à lui sauvé l’honneur mauricien aux Jeux du Commonwealth des jeunes (6-15 septembre à l’île Man) en ramenant le bronze.
Le MJS a également remis des trophées souvenirs aux sauveteurs mauriciens ayant participé aux Commonwealth Royal Life Saving Society Championships qui se sont déroulés du 27 septembre au 1er octobre à Durban. La délégation mauricienne a remporté cinq médailles dont deux or (Deepa Honee Heerah), deux argent (Lovine Chinnasamy et Kersley Yardin) et une bronze (Amleesh Dosieah). Ils étaient accompagnés du team leader, Dhiraz Dosieah.
Devanand Ritoo a, dans son discours de circonstance, fait ressortir que son ministère a distribué un montant de Rs 8 M ces derniers temps aux athlètes mauriciens ayant fait honneur au quadricolore. « Pour nous, la priorité des priorités demeure les athlètes qui passent avant toute autre considération. Nous travaillons sur un projet novateur qui, j’espère, aura le feu vert des autorités concernées. Nous continuerons à soutenir la High Level Sports Unit et à accélérer la construction de l’Institut national des Sports. »
Il a également profité de l’occasion pour lancer un appel à quelques dirigeants des fédérations sportives qui font la une des journaux ces derniers temps. « J’invite ces dirigeants à canaliser leur énergie vers le développement de leur discipline et le bien-être de leurs licenciés tout en mettant de côté leur ego. En tout cas, mon ministère veillera que ces guerres de personnalités ne rejaillissent pas sur les athlètes. Maladi ti-poul pa kapav ti-kanar ki paye. »
Quant au président de la High Level Sports Unit (HLSU), Ram Lollchand, il a annoncé une révision de certains critères pour les prochaines allocations financières. « Comme les JIOI demeurent notre objectif principal, nous avons inclus le critère d’âge en vue de préparer l’édition 2015 à La Réunion. Il faut aussi signaler que Maurice reste l’un des rares pays de la région à disposer d’une structure pareille. »
De 2008 à ce jour, la HLSU a alloué environ Rs 9 M aux athlètes de haut niveau bénéficiant de cette allocation financière.
__________________________________________________________________
Les bénéficiaires
10th All Africa Games (Maputo, 3-18 septembre)
Or : Richarno Colin (boxe/Rs 100 000), Bruno Julie (boxe/Rs 100 000), Kennedy St Pierre (boxe/Rs 100 000), Élodie Li Yuk Lo (beach volley/Rs 40 000), Natacha Rigobert     (beach volley/Rs 40 000)
Argent : Guillaume Thierry     (athlétisme/Rs 70 000), Aurélie Halbwachs (cyclisme/Rs 70 000), Yannick Lincoln (cyclisme/Rs 19 000), Yolain Calypso (cyclisme/Rs 19 000),     Hugo Gaetane (cyclisme/Rs 19 000), Pascal Ladaub (cyclisme/Rs 19 000)
Bronze : John Colin (boxe/Rs 40 000), Aurélie Halbwachs (cyclisme/Rs 40 000), Karen Foo Kune (badminton/Rs 28 000), Priscilla Pillay Vinayagam (badminton/Rs 28 000),
Christopher Paul (badminton/Rs 14 000), Deeneshsing Baboolall (badminton/Rs 14 000), Yoni Louison (badminton/Rs 14 000),      Neeresh Ramtohal (badminton/Rs 14 000), Fabienne St Louis (triathlon/Rs 40 000),
Entraîneurs : athlétisme (Rs 28 000), boxe (Rs 40 000), cyclisme (Rs 28 000), badminton (Rs 5 600), triathlon (Rs 16 000), beach volley (Rs 16 000)
TOTAL : Rs    961 600        
African Junior Badminton Championships (22-27 août, Maurice)
Kate Foo Kune (Rs 68 300), Aatish Lubah (Rs 42 300), Aurélie Allet (Rs 25 300), Julien Paul (Rs 15 300), Sejilen Rungasamy (Rs 15 300), Stéphane Perne (Rs 15 300), Guillaume Lo Yeung Cheong (Rs 15 300), Oshand Nobin (Rs 15 300), Raseeah Rassoolkhan (Rs 15 300), Nawsheen Domah (Rs 15 300), Reeah Dookhee (Rs 15 300), Deepti Ramchurn (Rs 15 300)
Entraîneur : Rs 13 200
TOTAL : Rs 286 800
Commonwealth Youth Games (Isle of Man/6-15 septembre)
Didier Cornet (boxe/Rs 21 000)
Entraîneur : Rs 8 400
TOTAL : Rs    29 400