Rajesh Daumoo, l’ex-directeur de la Mauritius Meat Authority (MMA), a confirmé sa démission de cette autorité  mais dément avoir eu affaire de loin ou de près avec l’ICAC, dit-il.

Motivé par le fait qu’il souhaite « être impliqué pleinement auprès du ministre Seeruthun en tant que Campaign Manager et donner un coup de main à l’Alliance Morisien lors des législatives 2019« , Rajesh Daumoo a préféré démissionner. Pour ce dernier, tout est une question d’éthique.