Une tentative de certains membres du MMM de présenter une liste bloquée à l’occasion des élections du comité central prévues dimanche prochain aurait été déjouée par la direction du parti, selon des sources proches de la direction des mauves.
L’idée de présenter une liste bloquée aurait été l’oeuvre de deux membres du bureau politique. Ces derniers auraient essayé sans succès de rallier un certain nombre de militants à leur cause.
L’assemblée des délégués prévue le 8 février à la municipalité de Quatre-Bornes sera marquée par l’élection de 30 membres du comité central par les représentants accrédités de 537 branches du MMM. 103 candidats sont en lice dont la majorité sont des membres du bureau politique. Le vote aura lieu par bulletins secrets.
Selon les dirigeants du MMM, les préparatifs en vue de ces élections se déroulent dans les meilleures conditions bien que les résultats soient difficiles à prévoir. L’élection de 20 représentants des 20 comités régionaux est toutefois présentée comme « délicate ». Tenant en compte que l’aile féminine devra choisir trois membres et l’aile jeune deux membres, le comité central passerait à 55 membres.
Si la réélection de Paul Bérenger à la tête du MMM ne présente pas de problème particulier, les regards seront tournés vers l’élection des membres du bureau politique et la performance de ceux qui sont les plus susceptibles d’assurer sa succession dans le cas où il déciderait de se retirer du leadership du MMM. « Ce sera un moment capital pour l’avenir du MMM », fait-on ressortir.
Les 55 membres du nouveau comité central du MMM se réuniront à 10 heures le 14 février pour élire le nouveau bureau politique mauve.
Par ailleurs, il reviendra au seul nouveau parlementaire du MMM, Zouberr Joomye, de donner la réplique à la députée du MSM Danielle Selvon qui présentera le discours du remerciement au président de la République pour son discours-programme à l’Assemblée nationale mardi prochain.