« Loin de nous décourager nous voulons déployer tous les efforts nécessaires pour donner un nouveau dynamisme au MMM », a fait comprendre le leader du MMM, Paul Bérenger au Mauricien ce matin. Et ce, au lendemain de la réunion du bureau politique de son parti et à la veille de l’assemblée des délégués prévue à la municipalité de Quatre-Bornes (qui préparera demain l’assemblée spéciale du 8 février 2015). La réunion du bureau politique mauve hier a permis de revenir sur la défaite électorale du 10 décembre et de faire une introspection sur qui s’est passé et sur les erreurs qu’a commises le MMM.
« Mo’nn byen amerde ar Navin Ramgoolam, la direksion MMM e mo mem », a lancé le leader du MMM. Il aura l’occasion de revenir plus longuement sur la situation lors de son intervention devant l’assemblée de délégués de demain. Il aura comme tâche de communiquer l’analyse du comité central de son parti sur les circonstances ayant mené à cette cinglante défaite de l’Alliance PTr/MMM et de donner ses impressions personnelles.
Les délégués seront également appelés à approuver l’amendement de la Constitution du MMM en vue de l’élargissement du comité central et du bureau politique. Elle devra également approuver le calendrier de travail en vue de l’assemblée des délégués spéciale prévue pour le 8 février prochain durant laquelle les délégués seront invités à renouveler la composition des instances dirigeantes du MMM. La date limite pour le dépôt de candidatures pourrait être fixée au 7 janvier.
Au terme des changements qui seront apportés à la Constitution du MMM demain l’assemblée de délégués sera appelée à élire trente représentants au lieu de 20 au comité central. Chacun des vingt comités régionaux des circonscriptions aura par la suite la possibilité de choisir un représentant, soit vingt au total. L’aile féminine et l’aile jeune seront également en mesure d’envoyer deux représentants chacun. Le nombre de personnes siégeant au bureau politique passera de seize à vingt.
En attendant les élections du 8 février, Paul Bérenger a expliqué avoir accepté d’assumer l’intérimat comme leader de l’Opposition alors que Rajesh Bhagwan assurera l’intérimat aux fonctions de whip de l’Opposition. « La suite dépendra du résultat du vote ce jour-là », a affirmé Paul Bérenger.
Le choix de celui qui occupera le poste de président du Public Accounts Committtee sera décidé après le 8 février. À moins d’une urgence, aucune conférence de presse du MMM n’est prévue jusqu’à cette date. « Nous serons tous fixés après l’assemblée de délégués du 8 février », a-t-il ajouté.