Intervenant hier en début de soirée à la Résidence Kennedy, Quatre-Bornes, le leader du MMM, tirant à boulets rouges sur le gouvernement de l’Alliance Lepep, a affirmé « ki nou finn sap dan karay, tomb dan dife » depuis les dernières élections générales. Il a exhorté les citadins « à voir au-delà » des prochaines élections municipales afin de « prendre nou pei dan nou lamin ! ».
« Nou bizin ramport la viktwar pou nou lavil dabor. Me pou nou pei ossi… Nef banane Navin Ramgoolam inn fane ! Eski ou ti akrwar ki en sink mwa Lallians Lepep ti pou otan fane ? En sink mwa nou finn sap dan karay, nou finn tomb dan dife ! Nef banane nou ti ena pou repare, netwaye… Aster nou ena nef ans plis sink mwa ! » a lancé Paul Bérenger à l’assistance réunie dans le centre municipal de la Résidence Kennedy.
Pour soutenir ses dires, le leader du MMM a ajouté que l’Alliance Lepep est en train de faire « l’exact contraire » de tout ce qu’elle a promis lors de sa récente compagne électorale. « Me nou pena drwa dekouraze ! » a insisté le leader du MMM. « En sink mwa ki finn arriv nou bann institisyon ? L’ICAC fin vinn pire ki sou Ramgoolam. Partou kot ou guette bann institisyon pourri. Lontan zis Ramgoolam ek Beebeejaun ti ena eskort lapolis, aster ena 4/5 Beebeejaun. Lapolis kontigne fer dominer ! MBC inn vinn pir ki sous Callikhan. Aster ou gagne piti nomm papa, papa nomme piti. Pouritir partou », s’est-il indigné.
Le leader du MMM a exhorté les citadins à faire leur devoir civique en allant voter. « Ou vot dabor pou ou lavil. Me apre, ou vot pou ou pei. Met ou kat lakrwa kot MMM », a-t-il lancé. Et de rappeler les valeurs de son parti : la lutte pour l’unité nationale et contre le communalisme, la promotion de la démocratie, le combat contre la fraude et la corruption, et la justice sociale. Paul Bérenger a affirmé que les élections municipales « ont, en général, une importance locale », mais que du fait des « agissements du gouvernement, elles ont désormais une importance nationale ». Il insiste : « Nou, nou fier, nou ena enn bilan dan minicipalite. Nou ena enn program ! »
« Zame MMM in fane dan so responsabilite dan minicipalite », a-t-il ajouté. « Gouverma-la, dapre mo lexperians, na pa pou al lwin. Nou al pran nou lavil, apre nou al pran nou pei. Parski plis nou tarde pou pran pei-la, plis pei pou degringole »,a-t-il prédit.
Auparavant, Dany Perrier a expliqué que le gouvernement a organisé des élections municipales anticipées, après celles de 2012, « parski dan zot deriv diktarorial, zot pe anvi kontrol partou ». Toutefois, elle poursuit : « Mais c’est également l’occasion pour le MMM de regrouper ses forces et de proposer à l’électorat urbain la possibilité de choisir une administration municipale propre et transparente. » Raison pour laquelle, a-t-elle poursuivi, « le MMM a choisi des candidats de proximité ki la, ki pou la e ki pou res la ». Et de prendre ensuite comme exemple le conseiller « vétéran » MMM Reza Gunny, qui a été élu plusieurs fois en tête de liste à Quatre-Bornes. « Li eli an tet de lis parski bann elekter rekonet so devouman, so langazman. »
Le conseiller sortant Reza Gunny a pour sa part énuméré les réalisations du MMM à Quatre-Bornes, à l’instar de l’achat d’un terrain à Balance, à la Résidence Kennedy, pour un projet d’infrastructures municipales, et le remplacement des éclairages traditionnels par des LED. A noter que la réunion a été présidée par Ravin Luchun.