Paul Bérenger, leader de l’Opposition et du MMM, réitère sa « vive inquiétude » quant à la situation économique et entrevoit de « graves risques » à l’horizon. « Alors que, dit-il, l’heure est à la lucidité et à l’action, le ministre des Finances, Xavier Duval répète son mantra à l’effet que tout va très bien et nous accuse d’être des prophètes de malheur ! » La dégradation du déficit de la balance des paiements, la baisse qu’il prévoit des recettes touristiques, les difficultés de l’offshore, les risques réels d’une aggravation de la crise en Europe : autant de facteurs qui, pour Paul Bérenger, pourraient avoir des « conséquences dramatiques » sur l’économie réelle d’ici à la fin de l’année.