L’assemblée des délégués du MMM, prévue initialement pour le 31 août prochain, a été reportée au 14 septembre. La date du 7 septembre avait été évoquée à un certain moment mais a été abandonnée en raison de la proximité du pèlerinage du Père Laval le 9 septembre. Les délégués seront, à cette occasion, appelés à se prononcer sur une alliance éventuelle entre le MMM et le PTr, qui a été au centre d’une rencontre entre le Premier ministre Navin Ramgoolam et le leader de l’opposition Paul Bérenger la semaine dernière. « We are nearly there », a dit le leader Paul Bérenger lors de sa conférence de presse hebdomadaire à la municipalité de Port-Louis samedi.
Paul Bérenger a insisté à nouveau samedi sur le fait que si le MMM souhaite être au gouvernement, c’est « seulement dans le but de faire de Maurice un pays phare, un modèle d’unité dans la diversité, de vraie démocratie, de combat contre la corruption et de développement économique dans le respect de l’environnement et la justice sociale ». En plus de cela, le leader mauve souhaite relancer les initiatives diplomatiques pour que Maurice retrouve sa souveraineté sur les Chagos et Tromelin.  « C’est cela qui décide de notre ligne politique et qui décidera de notre ligne politique entre aujourd’hui et les élections générales. Si nous arrivons à la conclusion que nous ne réussirons pas cela avec le Ptr, il n’y aura pas d’alliance », a-t-il dit, avant de préciser que n’importe quel militant a le droit de préférer que le MMM aille seul aux élections générales plutôt qu’avec le Ptr. « Ce n’est pas mon opinion, mais chaque militant a le droit d’avoir ce souhait dans le MMM », a-t-il ajouté.
Évoquant les discussions avec le Ptr, il a affirmé que « les choses vont dans la direction » d’une alliance. « We are nearly there. Nous allons dans la bonne direction, non seulement dans les discussions mais également en ce qui concerne la deuxième République. À travers les discussions entre Navin Ramgoolam et moi, nous arrivons à un bon équilibre entre le rôle et le pouvoir du Président et celui du Premier ministre. Nous le réussissons après avoir réussi un consensus sur la réforme électorale. Notre rencontre a été très bonne. Il ne reste que quelques points à finaliser », a-t-il dit, annonçant qu’une nouvelle rencontre est prévue au retour de Navin Ramgoolam de la Commission de l’océan Indien. « En vérité, nous sommes déjà tombés d’accord sur les “fundamentals” », a-t-il dit. L’assemblée des délégués, qui doit se prononcer sur l’alliance, est maintenant prévue pour le 14 septembre. Paul Bérenger a lancé une mise en garde contre les spéculations autour de la répartition 30/30 des tickets.