Ce soir au congrès nocturne du MMM, à la circonscription no 10 (Bel Air Rivière Sèche/ Montagne Blanche), Paul Bérenger a regretté la situation actuelle du pays. « Leker fer mal kan nou get kot nou pei finn arive », a déclaré le leader des mauves.

Pour lui, Maurice fait face à une « crise morale et politique » à cause de, dit-il, Pravind Jugnauth qui « ne fait que jaser ».

En tant qu’ancien élève du Collège du Saint Esprit, Paul Bérenger s’est dit « attristé » de la situation des drogues dans le pays. Et ce, après que cet établissement secondaire ait lancé un appel à l’aide pour obtenir du soutien dans son combat contre la prolifération des drogues parmi les jeunes.

Nita Jadoo, Franco Quirin, Rajesh Bhagwan, Ajay Guness, Joanna Berenger et Reza Uteem, entres autres, étaient également présents. Franco Quirin a argué que « finn ler pou MMM gagn posibilite diriz pei », soutenant que son parti serait « la solution » pour sortir de la « crise ».

Ajay Guness a, lui, regretté que des banderoles du MMM aient été déchirées par ses adversaires politiques dans cette région. Il a aussi déclaré que les trois élus de la circonscription, dont le député Tarolah et le ministre Sesungkur, sont « un déshonneur » pour la localité.

Tous les intervenants ont plaidé que le pays a besoin « d’un changement » politique.