Le leader des mauves, Paul Bérenger, a réuni la presse ce samedi 27 janvier, afin de  mettre en exergue plusieurs points dans le sillage de la première année de Pravind Jugnauth en tant que Premier ministre.

Paul Bérenger juge choquantes les déclarations d’Anerood Jugnauth dans le cadre de l’affaire Medpoint, qui sera entendue cette année devant le Privy Council – où le Ministre Mentor se dit prêt à reprendre les rênes de Premier Ministre. En ce qui concerne le PM, le leader du MMM se montre impitoyable, en qualifiant les sorties du premier dans la presse de « nulles ».

Cette rencontre a été aussi l’occasion pour Paul Bérenger de revenir sur la situation de jeudi dernier concernant les pluies torrentielles. Il condamne les actions du gouvernement en la circonstance et souligne que l’État a fait preuve d’incompétence en faisant une différence de politique entre secteurs public et privé. Selon lui il y a une politique de « deux poids de mesures » à Maurice. Il a été très critique en expliquant le cafouillage qu’il y a eu car selon lui, les régimes de Navin Ramgoolam et de Pravind Jugnauth ont tué l’administration régionale. Il avance que la bonne formule serait de redonner une importance aux collectivités locales pour que s’améliore la situation.

Paul Bérenger est aussi revenu sur l’élection du comité central de son parti; il a ainsi fait comprendre que trois propositions ont été retenues et qu’une motion sera présentée par la suite. Les membres du parti seront invités à un exercice de vote par bulletin secret. En effet, le comité central du parti se réunira aujourd’hui pour trancher sur le renouvellement des instances de MMM.