Le MMM tenait hier soir un congrès nocturne à Résidence Père Laval dans le cadre de la campagne en vue de l’élection partielle dans la circonscription No 18. À cette occasion, Paul Bérenger a estimé que les élections générales « auront inévitablement lieu l’année prochaine ». Raison pour laquelle, selon lui, « l’élection partielle du 17 décembre sera d’une importance capitale car elle sera un tremplin pour les élections générales », auxquelles le MMM se présentera « tout seul ».
« Quoi que disent nos adversaires, le MMM ira seul à ces élections générales. Il n’y aura ni alliance avec le Ptr, ni avec le MSM. Nous voulons que ces élections soient un “three corner fight” et nous sommes confiants de remporter la joute électorale pour apporter le vrai changement dans le pays. Pas le faux changement promis par l’Alliance Lepep », a dit Paul Bérenger, qui prévoit que le MSM sera « balayé » lors des prochaines élections générales.
Nita Jadoo, que le MMM présente comme candidate à la prochaine partielle, « représente l’avenir du pays, tout comme tous les jeunes qui se joignent au MMM », poursuit le leader mauve. Selon lui, cette partielle « se jouera entre le MMM et le Ptr ». Or, dit-il, « tout le monde se souviens de la performance de Navin Ramgoolam alors qu’il était au pouvoir », avant d’affirmer que « voter pour Arvin Boolell, c’est voter pour Navin Ramgoolam ». Il reprend : « Arvin Boolell n’est qu’un masque qui est très embarrassé par la présence de Navin Ramgoolam. Si nek li, Ramgoolam disparait. ».Quant à Roshi Badhain, Paul Bérenger le considère comme un « arrogant qui dit n’importe quoi ». À un membre de l’assistance, qui affirmait que le MMM a « déjà remporté » cette élection, Paul Bérenger insistera sur le fait qu’il faudra « travailler jusqu’à la dernière minute pour remporter cette élection ».
Le président du MMM, Rajesh Bhagwan, est également intervenu. L’occasion pour lui d’observer que l’assistance présente à Résidence Père Laval est « une indication claire et nette que Nita Jadoo sortira gagnante » à la prochaine partielle. Il a également annoncé que le rapport du Fact Finding Committee sur la Cardiac Unit de l’hôpital du Nord est « déjà prêt ». Aussi demande-t-il à Pravind Jugnauth de « ne pas cacher la vérité » et de « révéler au plus vite le contenu du rapport », estimant que « si Anil Gayan doit démissionner, il devra le faire ». Commentant ensuite la démission de Raouf Gulbul de la Gambling Regulatory Authority, il estime que « c’est une bonne nouvelle » avant de rappeler que le MMM « a mené la chasse aux personnes corrompues ».
Rajesh Guness a pour sa part fait une sortie contre le MP d’Alan Ganoo. Il a ainsi qualifié ce dernier de « traître » pour avoir « poignardé Paul Bérenger dans le dos ». Selon lui, en présentant une candidate à cette élection, le MP « fait le jeu du Ptr et divise les votes du MMM ». Nita Jadoo est ensuite intervenue. Le temps pour elle de présenter l’élection partielle comme « un tremplin pour les élections générales ». À noter enfin que Deven Nagalingum et Reza Uteem ont également pris la parole alors que le congrès était présidé par Arianne Navarre Marie.