Les principaux dirigeants du parti au diner de fin d'année

La réunion du bureau politique du Mouvement militant mauricien (MMM) de ce vendredi sera-t-elle décisive ou accouchera-t-elle, comme lundi, d’une souris ?

En effet, cette première réunion de l’année, présidée par Pradeep Jeeha, n’aura pas permis d’aller en profondeur sur les raisons des échecs électoraux successifs du MMM depuis 2003 hormis les municipales de 2012. L’absence de plusieurs membres en vue du parti, Rajesh Bhagwan, Reza Uteem et Veda Baloomoody en autres, dont certains étaient absents du pays, avait engendré la nécessité de cette nouvelle réunion du jour avant que les dirigeants n’affrontent le comité central qui se réunira samedi.

Les questions en suspens sont la remise en cause ou pas du leadership et de l’équipe dirigeante des mauves de même que la tenue des élections pour le renouvellement des instances que Paul Bérenger souhaite pour mars de cette année. D’ailleurs, le leader du MMM avait dans son message de fin d’année à la famille militante déclaré qu’il fallait savoir tirer des leçons de la performance du parti lors des partielles au N° 18.«Je suis conscient que 2017 ne s’est pas terminée comme on l’aurait souhaité. Pour certains d’entre vous, notre performance à l’élection partielle reste difficile à digérer. Mais la vie est faite de hauts et de bas, de victoires comme de défaites. Nous devons l’accepter mais surtout en tirer les leçons et avancer. 2018 sera une année importante pour nous. Je n’ai aucun doute que nous saurons nous relever, et tracer, tous ensemble, les grandes lignes qui nous mèneront vers demain. Nous avons la responsabilité de rendre possible un avenir plus serein pour les générations futures. Et nous avons ce qu’il faut pour y arriver. Le MMM compte sur vous. Je compte sur vous » avait-il écrit sur le compte Facebook du parti.

C’est Reza Uteem, revenu de la conférence du PIO à New Delhi, qui devrait présider le bureau politique du jour du MMM en l’absence de Rajesh – en congé pour des raisons de santé. Le président du MMM a, en effet, subi lundi, une intervention chirurgicale délicate qui nécessite deux mois de repos. Une intervention prévue depuis le mois de décembre mais repoussée en ce début d’année en raison de la tenue de la partielle de Belle Rose/Quatre Bornes.

Quelles que soient les décisions importantes qui seraient arrêtées par le Bureau politique et le Comité central, il appartiendra néamoins à l’Assemblée des délégués de trancher finalement. Aucune date n’a été fixée pour que cette instance suprême se réunisse.