Balraj Narroo, le président du Central Electricity Board (CEB), a été reconduit à la présidence de la Mauritius Marathi Mandali Federation (MMMF) pour un mandat de deux ans. C’est son sixième mandat d’affilée à la tête de cette organisation socioculturelle depuis 2002.
Balraj Narroo ne cache sa satisfaction, face « aux critiques et aux coups bas », d’avoir été élu encore une fois pour présider aux destinées de la MMMF. « Mes compétences à la tête du CEB ont fait l’objet de questions parlementaires et le débat était plutôt politique », estime-t-il. Balraj Narroo a aussi essuyé des critiques d’associations religieuses et socioculturelles. L’élection du comité exécutif s’est déroulée dimanche dernier au Mahashtra Bhawan à Moka. Le comité exécutif comprend trois vice-présidents et le nouveau secrétaire est Asant Govind.
Balraj Narroo s’est dit heureux d’avoir servi sous différents gouvernements et sa réélection, estime-t-il, est « le témoignage de la confiance que la communauté marathie à toujours placée en moi ».
La priorité du moment du président réélu est de consolider les assises de l’association et de motiver les jeunes surtout dans les villages. L’unité des membres de la communauté marathie et la construction de la deuxième phase du Maharashtra Bhavan à Moka sont ses autres priorités.
Par ailleurs, les marathis se préparent à célébrer le Ganesh Chaturthi, fête en hommage au dieu Ganesh. Le gouvernement a institué une Task Force sous la présidence du ministre des Infrastructures publiques Anil Baichoo pour assurer que la fête se déroule dans de bonnes conditions.