Le leader du MMSD Eric Guimbeau a laissé entendre que, pour les municipales, 15 candidats sont déjà en lice. Parmi eux se trouvent cinq femmes ainsi que deux sportifs de haut niveau, en l’occurrence Stephan Buckland et Mario Bienvenue. Quant au slogan du parti, il est : « Ensam nu capav, nu vision, c’est ou vision. »
Pour l’instant, dit Eric Guimbeau, la priorité reste les municipales. Sur ce point, le « travail sur le terrain » a déjà commencé depuis un an.
Pour le leader du MMSD, un des objectifs visés est une alliance avec les Curepipiens. « On veut reprendre notre ville et la redonner aux Curepipiens. Chaque Curepipien aura son rôle à jouer pour la bonne gestion de sa ville. » Une autre des priorités du parti est la mise en place d’une foire artisanale , placée sous l’égide de l’aile féminine du MMSD, ainsi qu’une collecte de sang, qui se tiendra le 7 octobre à l’Hôtel de Ville de Curepipe. Quelque 130 artisans ont déjà signalé qu’ils seront présents à cette foire, mais il reste encore de la place pour 20 autres.
Eric Guimbeau a également mis l’emphase sur la nécessité de revaloriser les artisans, de même que les artistes mauriciens. Concernant la réforme électorale, il estime qu’il « était temps ». « Arete patauge », dit-il, avant de rappeler que « le MMSD est un parti avant-gardiste qui croit dans une nouvelle île Maurice ». Selon lui, il est « plus que temps » de s’intéresser au sort des chômeurs. « Creation senat sa mem sa la corde ki pu fer nu sorti dans sa la mare communale. Un garde-fou qui pourra protéger toutes les communautés. »
Le leader du parti a aussi fait ressortir qu’il fallait démocratiser l’accès au Parlement et offrir la chance aux nouveaux partis de faire leur preuve. « Arrete vine embete are reforme, fer appel bane competences. »