Le MMSD a présenté sept de ses candidats aux prochaines élections, par la voix de son leader, Eric Guimbeau, lors d’un point de presse hier au domaine des Aubineaux. Ils sont Radhika Jagatsingh-Beehuspoteea au N° 10, Rohit Beedassy et Jocelyn Seenyen au N° 16, Ramlo Appadoo, un mal-voyant, au N° 14, Prakash Bheeroo au N° 12, Chaffick Coowar au N° 13 et Jean-Maurice Jean-Pierre au N° 19.
« Nu pé attane date élections, nu pas lé être pris par surprise », affirme Eric Guimbeau Revenant sur la démission de Mario Bienvenu, Eric Guimbeau dit respecter la décision de ce dernier. « Nu fine décide rallier nu avec l’électorat. Maurice n’appartient pas aux politiciens donc nous avons décidé de faire alliance avec le peuple mauricien. Nu fer appel bane électeurs donn nu ène grand coup de main. Nu slogan dir croire et osé et nous croyons dans une vraie démocracie. » Eric Guimbeau se dit prêt à aligner des candidats de tous bords pour reflèter bien cette île plurielle. « Quand ma mère m’a montré un article dans Le Mauricien sur Ramlo Appadoo, un mal-voyant qui voulait adhérer à un parti mais qui n’a pas été accepté, je me suis rapidement mis en contact avec lui et je lui ai dit de venir poser sa candidature au sein du MMSD. Nous au MMSD, on tend les bras aux vrais patriotes qui pensent qu’ils peuvent apporter un vrai changement dans le pays. » Eric Guimbeau insiste que la priorité de son parti est de lutter contre la misère tout en créant de la richesse pour que notre île devienne comme Singapour. « La misère, c’est notre cheval de bataille. » Il dira aussi que le MMSD est pour la libéralisation totale. « Nu bisin ouvert les zones, laisse mauricien respiré en ayant des tv privées, nu croire dans la liberté d’expression. » Il dira aussi faire un appel aux politiciens en leur demandant de ne plus dénigrer leurs adversaires. « C’est préférable qu’ils défendent leur programme électoral. Et, surtout qu’ils croient dans cette jeunesse qui est le flambeau de demain. » Eric Guimbeau soutient enfin qu’il ne s’alliera à aucun parti.