La femme joue certainement un grand rôle dans notre société Il est grand  temps d’arrêter de sous-estimer les femmes car nous sommes tous égaux. Ine arrive ler pu Lévé bane madame.»C’est le message que Eric Guimbeau leader du  Mouvement Mauricien Social Démocrate (MMSD) a adressé à ses partisantes lors d’une réunion à l’occasion de la journée internationale de la femme hier après-midi au Domaine des Aubineaux.
Commentant les crimes de ses dernières semaines à l’égard des femmes, le leader du MMSD parle “d’une attrocité». «C’est déplorable et triste de voir une telle violence.  La situation devient de plus en plus alarmante c’est pour cela que cela devient urgent non seulement pour les autorités mais tout un chacun de travailler ensemble pour trouver des solutions concrètes à ce problème. Au niveau du parti, notre objectif est d’ouvrir les yeux er surtout de conscientiser la population car nous ne pouvons pas continuer ainsi», soutient Eric Guimbeau.
Prenant ensuite la parole,  le Dr Radhika Jagatsingh-Beehuspoteea, secrétaire général du MMSD, a adressé un message de soutien aux femmes. “Vous êtes le pilier de la société. Il ne faut pas jamais baisser les bras. Au niveau du parti, nous croyons fermement à la capacité de la femme d’accomplir de grandes choses, c’est pour cela que nous nous engageons à continuer sur cette lancée pour leurs apporter tout le soutien elles ont besoin»dit-elle.
Également présent, Mario Bienvenu, maire de Curepipe soutient que la municipalité de Curepipe prend à coeur  le problème de violence à l’égard des femmes. “Les gens souhaitent que les autorités durcissent la loi. Je ne partage pas leur avis, car je suis contre la peine capitale. Néanmoins je pense qu’il faudrait conscientiser la population, les parents, les couples et les jeunes à travers des forums et des débats. Au niveau de la municipalité, nous nous engageons à faire de cette cause une de nos priorités»,assure-t-il
Lors de la réunion, plusieurs autres intervenants ont pris la parole. Ils ont mis l’accent sur les problèmes familiaux et sociaux, la pédophilie, la drogue et la sexualité chez les jeunes.