« Mo na pa ene roder bout ! », a déclaré Eric Guimbeau, lors d’un point de presse vendredi après-midi. Réagissant sur le remake MMM/MSM, le leader du Mouvement Mauricien Social Démocrate (MMSD) affirme n’avoir jamais été partie prenante de cette alliance: « Le MMM a décidé de s’allier au MSM et le leader de l’opposition n’a jamais pris la peine de nous consulter », déplore-t-il. Ne faisant pas parti du remake, Eric Guimbeau affirme que sa priorité est désormais de consolider le parti et d’obtenir que le MMSD siège en indépendant à l’Assemblée nationale. « Après tou sa l’acharmemen, MMSD ine decide pu pose so candidature en tant ki independan. Li important pu nu parti pu garde nu identité ek donne la chans aux autres ek surtout bane madam pu rant dan la politik », insiste Eric Guimbeau. Selon lui, la décision la plus importante pour son parti est de se mettre à l’écart et de laisser le remake se faire. Eric Guimbeau soutient que le MMSD, par son appellation, n’a jamais eu de place dans le remake. « MMM ek MSM ine decide ki remake pu fer zis entre zot. MMSD ine bizin accepter li, mais tou mo la vie mo na pu vine ene bis CNT, peze néné boir dilwuil », déclare-t-il. Le leader du MMSD soutient que le MMM s’est quelque peu servi du MMSD pour ne pas se retrouver en minorité face aux MSM : « Nu lor coltar, nu bizin accepté, c’est pour cela ki au parlement mo pu ene électron libre », dit-il. Eric Guimbeau dit avoir été approché pour rejoindre d’autres partis politiques. Toutefois, il soutient ne pas être intéréssé par aucune des propositions reçues.
Face à la situation, même si Eric Guimbeau se dit blessé par la decision du MMM sur le remake, il dit toutefois ne pas avoir de « haine » pour aucun des leaders des autres parti: « La politique est une chose et l’amitié en est une autre », dit-il. Le leader de du MMSD dit ne plus vouloir s’attarder dessus et que sa priorité « concerne l’avenir de son parti. Mon objectif est de consolider le MMSD dans la circonscription no 17 et au moment voulu, proposer trois candidats pour les prochaines elections générales », soutient-il.
Eric Guimbeau a également affirmé que son parti continuera à oeuvrer pour le bien de la population. « Nu pu kontinuer fer nu travay lor terrain. problem cuma la drogue, chomaz, la santé nu pran li a Coeur », dit-il. Le leader du MMSD affirme qu’il mettra les bouchées doubles afin que son parti évolue d’ici les prochaines elections générales. « Si zot renvoye eleksion municipales, eleksion générale capave pran les memes tournures. Nu ena encore lé temp pu consolide MMSD ek prezant nu pu eleksion avec nu prop candidat. Nu ene ti parti avec de grandes idées », dit-il.
Le leader du MSM a lancé un appel aux femmes pour qu’elle s’engagent davantage dans l’arène politique. « Nu role c’est aussi encouraz bane madame rant dan politik. Pu bane madam, nu fer ene premier pas c’est à zot kontinuer », dit-il. Eric Guimbeau a également profité de l’occasion pour donner rendez-vous à ses partisans au congrès du 1er mai du MMSD qui se tiendra à la salles des fêtes de l’hôtel de villes de Curepipe à 9 heures. Les thèmes abordés seront : l’éducation, la situation politique, la santé et les problèmes sociaux, entre autres.