Le Mouvement Mauricien Social Démocrate (MMSD), sous le leadership d’Eric Guimbeau, alignera 15 candidats dans les cinq arrondissements pour les élections municipales. Eric Gumbeau se dit prêt à rendre ses lettres de noblesses à la ville de Curepipe et par ricochet aux Curepipiens. Il était aux côtés de son secretaire-générale, le Dr Radhika Jagatsingh, et un nouveau adhérent en la personne de l’ancien directeur de la Météo, Sok Appadu.
Eric Guimbeau a tenu à démentir toutes les rumeurs selon lesquelles le MMSD « ferait le jeu d’un parti en particulier » et a affirmé que son parti irait seul aux municipales : « Nu na pas pu tombe dan bassessse ni na pas pu critiquer. Curepipe pu enn test-case et mo pu personellement lor frontline pu desan avek mo bann candidats interet bann Curepipiens », dit-il.
Le manifeste du parti étant fin prêt, le leader du MMSD déclare qu’il attend une trentaine de réunions supplémentaires avec les citadins avant de le rendre public. Cinq pôles sont contenus dans le programme : Economie, Loisir, Services, et Environnement. Le MMSD prévoit aussi de consulter les citadins à travers des « comités consultatifs-participatifs »pour la bonne gestion de la ville.
Prenant auparavant la parole, le Dr Jagatsingh a fait le bilan du parti de ces derniers mois. Elle a rappelé les activités organisées à l’intention des Curepipiens, notamment un Forum sur les méfaits de la drogue destinés aux jeunes, une expo-vente réunissant plus de 200 artisans de Curepipe et enfin un job fair d’une demi-journée. 60 personnes auraient pris, selon elle, de l’emploi à l’issue de cet évènement.
Le leader du MMSD a conclu en souhaitant une bonne fête de Divali aux Mauriciens tout en soulignant son « souhait que la lumière jaillisse sur la ville-lumière qu’est Curepipe ».