Les débats de la conférence de Model United Nations 2011 sont clos depuis vendredi. Durant trois jours, 628 jeunes venant de 16 établissements secondaires de l’île, représentant 157 pays de l’Organisation des Nations unies dans un exercice de simulation, ont débattu des thèmes qui touchent le monde dans son ensemble. À la clôture des débats, 75 résolutions ont été votées et 16 meilleurs délégués choisis. À travers leurs différentes commissions, ces jeunes ont tous plaidé pour un monde sans violence.
L’édition de cette année a vu une fois de plus la nomination de 16 Best Delegates. Quatre meilleurs délégués, qui seront connus après un exercice de sélection cette semaine, représenteront Maurice à la conférence internationale de MUN à New Delhi en Inde en novembre.
Lors des débats présentés par le Security Council, 75 résolutions ont été votées par les 15 commissions, à savoir Agricultural, Disarmament, Economic, Social, Education, Environment, Human Rights, Millenium Goals Development, Population and Health, Political, Refugee and Migration, Science and Technology, Sports, Sustainability et Trade and Development. Les résolutions abordent plusieurs problèmes liés aux thèmes précités en vue de résoudre les conflits mondiaux. Ils sont, entre autres, une représentation égale pour les femmes en politique, l’homme au centre de l’action gouvernementale, l’éradication de la pauvreté et de la famine, les sports et la paix dans le monde. Les 628 participants ont tous plaidé pour un monde sans violence. Lors de la cérémonie d’ouverture, ils ont pris l’engagement de « pave the way for a better tomorrow », en souscrivant au MUN Pledge.
Lors de son intervention à la clôture des débats, le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree a commenté quelques-unes des résolutions votées par le Conseil de Sécurité. « Education has to provide the platform on which the learners go beyond the narrow focus of examinations and see the issues on the global agenda. This broadmindedness is necessary because all the international preoccupations have a way of impacting on us, even here in Mauritius », dit-il. M. Bunwaree a demandé à ces jeunes de respecter les engagements qu’ils ont pris pour un monde meilleur. Il a également salué les décisions prises par la Commission de l’Éducation et celle de l’Environnement, soulignant que cette conférence a permis aux participants d’être exposés aux réalités du monde et de voir comment y faire face.
Depuis 1993, MUN est un rassemblement annuel donnant l’occasion aux collégiens de se développer dans plusieurs domaines. Chaque année, durant les vacances du deuxième trimestre en juillet, le nombre d’établissements secondaires qui y participent augmente. Pour ces élèves de Lower 6, les délégués et les conseillers, c’est « une façon très efficace de rassembler des informations sur les pays, leur histoire, leur politique et leur culture ». L’exercice permet aussi aux collégiens de développer leurs connaissances du monde de la diplomatie et de la négociation. La 16e édition, l’an prochain, se tiendra plus tôt, car en août Maurice accueillera la 18e Commonwealth Conference of Education Ministers. Cette conférence réunira également un forum des jeunes. Vasant Bunwaree a fait part de son souhait de voir les jeunes délégués y prendre part. « This will not only serve to make them familiar with young people from different backgrounds, cultural and social, but also share a commonality of vision », a-t-il conclu.