En vue de mieux combattre les activités illicites, la Mauritius Revenue Authority (MRA) s’est dotée de nouveaux équipements. Un Fast Interceptor Boat (FIB) et un Gantry Container Scanner ont été inaugurés, hier matin, par le ministre des Finances, Pravind Jugnauth. Une Stop Drug Platform (stopdrugs@mra.mu) a aussi été mise en oeuvre. Étaient aussi présents, de hauts cadres de la MRA, notamment le directeur général, Sudhamo Lal et le directeur des Customs, Vivekanand Ramburun.
Au coût de Rs 25 millions, le FIB Boat, qui possède une capacité de 1200 litres, a été fabriqué par le Shipyard Ltd de Goa. Il devrait(1) permettre aux officiers de la douane d’intervenir en temps réel en cas d’activités illégales ; (2) permettre de mieux surveiller les activités lors des patrouilles du port et de la côte ; (3) faciliter l’embarquement et les fouilles à l’intérieur tout comme à l’extérieur du port; (4) assister la MRA pour recueillir des renseignements et intensifier sa lutte contre le trafic illicite de drogues et d’autres activités illégales ; (5) permettre à la MR d’effectuer des visites surprises aux postes d’amarrage des navires autour de l’île et effectuer des opérations de recherche et (6) assister des Search and Rescue Operations/Specialized Forces Operations dans l’éventualité d’un désastre en mer.
Le MRA Gantry Container Scanner est considéré comme un « state-of-the art equipment » qui permettra de scanner des conteneurs montés sur des camions.
Acheté au coût de Rs 100 millions auprès de Nuctech Compagny Ltd de République populaire de Chine, il remplace le précédent qui a complété ses 10 ans de service. Grâce à ce scanner, les douaniers peuvent visionner une meilleure qualité d’image et identifier automatiquement des menaces telles que des explosifs, des armes et autres items. Le nouveau scanner a la capacité de scruter plus de 200 containers par jour, par rapport à une centaine jusqu’ici.
Enfin, le Stopdrugs Platform for Information Sharing consiste à encourager les citoyens et la population dans son ensemble à fournir des renseignements sur la contrebande, le trafic ou l’usage de drogues illicites autour de l’île.
Dans son allocution de circonstances, Pravind Jugnauth qui, après avoir procédé à l’inauguration du FIB Boat, a eu l’occasion de voir une démonstration sur place, a déclaré au sujet de la drogue que, « this government is taking this scourge of drugs very seriously. As a responsible government, we cannot allow our youngsters to fall into this evil trap. This fight is not ours alone. The setting up of a Commission of Drug Enquiry on Drugs is a clear indication of the determination of Government to uproot this evil which is devastating our society. I wish here to commend the collaboration of the MRA with the Commission ».
Il rappelle que le port a un rôle central afin de protéger notre société de l’entrée illicite des drogues à Maurice, lesquelles sont en hausse comme le démontrent les saisies effectuées par la MRA en collaboration avec les officiers de l’aéroport et autres agences.
Le ministre des Finances a, par ailleurs, salué l’initiative de la MRA quant à la mise en oeuvre de l’Anti-Narcotics and Anti Money Laundering Section et de la Stop Drug platform.
Evoquant sa dernière visite en 2011 à la douane, Pravind Jugnauth s’est dit ravi que les six chiens renifleurs aient prouvé leur compétence et leur efficacité : « I am told that, in 2015, some 26 kgs of drugs amounting to Rs 178 million were seized, out of which 88%, that is Rs 156 million worth of drugs, were detected with the assistance of these sniffer dogs. » Il a, d’autre part, félicité la MRA et la force policière du fait qu’elles sont sur le point de signer un Memorandum of Understanding (MOU) en vue de mieux combattre le trafic de drogue. Cela, estime le ministre, démontre qu’elles font des efforts sans relâche.
Venant aux développements de l’aéroport, le ministre des Finances a annoncé que le gouvernement envisage de construire un Integrated Government Clearance Centre à Plaisance au coût de Rs 370 millions qui abritera la douance et d’autres organismes impliqués dans le dédouanement des marchandises. Une demande a été soumise à la République Populaire de Chine.
Sudhamo Lal a, quant à lui, rappelé que, « the MRA has continually aimed at providing high standard services commensurate with the expectations of the modern tax payer and in line with its stated vision of becoming a World Call Revenue administration ».
Vivekanand Ramburun, lui, a souligné que 83 nouveaux recrues sont en formation intense et a dit que « our people are our most valuable assets ».