Avec les contestations grandissantes au sujet des recommandations salariales du Pay Research Bureau dans son dernier rapport, le Ministry of Health Employees Union se concerte avec la General Workers’ Federation en vue de la marche à suivre. Le syndicat exprimait hier ses critiques à l’encontre du rapport Aujayeb, en se montrant réfractaire à un exercice Errors & Omission et en annonçant qu’il compte soumettre à nouveau ses propositions in toto à la direction du PRB.
Le Ministry of Health Employees Union déplore que le rapport du PRB « n’ait pas élaboré de manière suffisante sur le rôle d’un Health Care Assistant », en dépit du fait, estime Amarjeet Seetohul, le président, que cette catégorie d’employés joue un rôle important dans la sauvegarde des vies humaines au quotidien. Selon lui, cela permettrait de valoriser le métier et offrir davantage de reconnaissance et de dignité aux HCA ; « C’est quelque chose qui peut se faire sans coût financier additionnel », souligne Amarjeet Seetohul, qui animait hier une conférence de presse au siège de la GWF.
Par ailleurs, le salaire de base d’un HCA a connu une augmentation de 17 %, ce qui n’est pas suffisant, affirme M. Seetohul, après la flambée des prix des commodités de base. « Cette augmentation de 17 % ne motive pas les HCA. Le salaire d’un HCA passe de Rs 9 800 à Rs 11 500, ce qui n’est pas suffisant pour compenser la perte du pouvoir d’achat durant ces cinq années. Le salary scale doit être revu d’une manière plus conséquente », affirme-t-il. Les Health Care Assistant représentent environ 7 % du personnel infirmier.
Le président du MOH Employees Union a également commenté la révision du Night Attendance Bonus, qui est passé de Rs 270 à Rs 300, un chiffre totalement dérisoire, voire une humiliation affligée aux HCA, estime le syndicat, sans parler de l’augmentation de l’allocation payée aux HCA issus de la Bank Nurse Scheme qui ne connaît qu’une hausse de Rs 75 par session de quatre heures, déplore l’intervenant.
Le syndicat espère également que la création du poste de Specialised Health Care Assistant préconisée dans le rapport du PRB 2013 sera occupé à partir de l’année prochaine, car en 2008, le rapport du PRB avait recommandé la création de trois grades distincts — Specialised Aid Assistant, Harm Reduction Assistant et Health Promotion Assistant —, mais ces postes n’ont jamais été occupés durant ces cinq dernières années, soutient Amarjeet Seetohul. « Nous souhaitons que le ministère procède à l’exercice de recrutement pour ces postes pour permettre que les HCA y soit promus », dit-il.
En conclusion, le Ministry of Health Employees Union, annonce qu’il soumettra à nouveau ses propositions in toto à la direction du Pay Research Bureau, étant donné que les principales recommandations du syndicat n’ont pas été prises en considération dans le rapport du PRB au sujet des recommandations salariales. Il demande que le rapport du PRB soit revu par un comité totalement indépendant.
Le syndicat se concerte aujourd’hui avec la General Workers Federation en vue de décider de la marche à suivre.