Le Mauritius Oceanography Institute (MOI) organise plusieurs activités dans le cadre de la Journée internationale de la biodiversité marine et côtière et de la Journée mondiale des océans. Elles ont débuté avant-hier à la Northfields International High School à Mapou et se poursuivront jusqu’au 8 juin dans plusieurs établissements secondaires. L’objectif est de vulgariser les travaux de l’institut et sensibiliser les jeunes à la recherche océanographique. Le thème retenu cette année est « Youth : The next wave for change ».
En 1992, le gouvernement du Canada avait proposé le concept de journée mondiale des océans au Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, année à partir de laquelle cette journée n’a cessé d’être marquée. En 2009, le 8 juin a officiellement été décrété Journée mondiale des Océans, par les Nations unies. Cette journée mondiale se propose d’être l’occasion d’informer sur ces enjeux, susciter l’envie d’adopter un « comportement durable », et donner des pistes d’action en encourageant adultes et enfants à agir individuellement et collectivement pour une meilleure gestion des ressources marines. Après des débuts timides, cet événement a aujourd’hui pris une grande ampleur dans le domaine de la sensibilisation à la santé des océans et celui d’une meilleure gestion de l’océan et de ses ressources.
Lors de cette journée, simultanément sur les cinq continents, les associations et institutions d’éducation à l’environnement marin proposent au public des activités et des actions concrètes qui prônent un changement en vue de les encourager à réfléchir à ce que les océans signifient pour l’humanité et à ce qu’ils ont à offrir. En outre, cette journée vise à faire découvrir à la population la multitude et la beauté des habitats et des organismes vivants que renferment les océans, ainsi que les conséquences de nos actions sur ces ressources, de modifier nos comportements en encourageant chaque personne à se préoccuper des océans et à les préserver pour les générations futures et à organiser des activités sur le thème des océans ou participer à de telles activités, que l’on habite à l’intérieur des terres ou dans les zones côtières.
Au niveau de notre île, après des campagnes de nettoyage organisées les années précédantes, le Mauritius Oceanography Institute a pris l’initiative d’aller cette fois vers un maximum de jeunes en vue de les conscientiser. Jusqu’au 8 juin plusieurs activités seront organisées dans des collèges. Le coup d’envoi a été donné ce matin à la Northfields High School où plusieurs jeunes scolaires ainsi que des membres du public ont été invités à être partie prenante de cette action. De manière symbolique, soutient Rezah Badal, l’officier en charge du MOI, l’on veut démontrer aux jeunes ce que nous faisons au sein du MOI pour la recherche océanographique. Ces jeunes seront aussi sensibilisés sur plusieurs thèmes tels que la propreté, l’environnement marin et la biodiversité. Des présentations, des causeries et la projection de films sont au programme. L’équipe du MOI se rend demain à la Sir Leckraz Teeluck SSS à Flacq. Soulignons que les objectifs de cette démarche sont principalement d’informer la communauté de l’importance des océans par rapport à la sécurité alimentaire, la santé, la survie de toute vie, le changement climatique, l’environnement ainsi que le développement durable, et de communiquer sur la recherche marine et les activités de développement des océans. « Il faut préparer les jeunes à comprendre notre écosystème qui est un environnement dynamique qui change tous les jours. Si nous voulons que nos jeunes aient une attitude responsable envers l’environnement marin, c’est important qu’ils comprennent tout d’abord ce qui se passe », explique M. Badal.