Un grave accident de la route s’est produit dimanche après-midi sur le “By-pass” de St-Pierre, où une voiture de marque Megane a fait une sortie de route après avoir percuté un pylône électrique. C’est un Steward Supervisor d’Air Mauritius de 24 ans, qui était au volant du véhicule. À leur arrivée, la police n’a pu aider le jeune homme et deux autres occupantes, âgées de 23 et 16 ans. Ces derniers étaient coincés à l’intérieur du véhicule.

Ce sont des pompiers de Quatre-Bornes qui les ont extirpés en découpant une partie de la voiture. Par la suite, le trio a été conduit d’urgence par le SAMU à l’hôpital Jeetoo, où ils sont en observation. Ce matin encore, leur état était jugé stable. Le conducteur a été testé négatif à l’alcootest. Mais, comme il se plaignait de douleurs, il n’a pas encore donné sa version des faits pour expliquer les circonstances de cet accident. La police de Moka a remorqué sa Megane, qui sera examinée par une équipe du Scene Of Crime Office ce lundi. Les policiers ont également examiné le lieu de l’accident et devaient noter que la route était « sèche » et « en bon état ». Une enquête est en cours en vue de faire la lumière sur cet accident.

Cette même unité a été sollicitée en début de soirée après qu’un autre accident est survenu près du collège Mahatma Gandhi, à Moka, où un habitant de Beau-Bassin, âgé de 61 ans, a perdu le contrôle de sa moto et s’est blessé au visage lors de sa chute. Il a été conduit à l’hôpital de Moka pour les premiers soins avant d’être évacué vers l’hôpital Jeetoo, où il est en observation. Il a été testé positif à l’alcootest avec 42 mg d’alcool dans le souffle. Le sexagénaire n’a pas encore expliqué les circonstances de son accident.

Par ailleurs, un motocycliste de 21 ans a rendu l’âme samedi, soit 12 jours après un accident à la route Cocoterie, Roche-Bois. Sheik Ally Barrat était à moto quand il est entré en collision avec un autre deux-roues conduit par un jeune de 19 ans, le 27 janvier. Les deux jeunes étaient grièvement blessés et inconscients lors de cette collision. Ils ont été transportés d’urgence à l’hôpital Jeetoo par le SAMU alors qu’aucun témoin n’est venu de l’avant pour apporter un éclairage sur les circonstances de cet accident. Les victimes ont été admises à l’Intensive Care Unit et aucun d’entre eux n’a pu donner leur version des faits. Sheik Ally Barrat a succombé à ses blessures et l’autopsie a conclu son décès à un “cranio cerebral injuries”. L’état de l’autre motocycliste est toujours jugé inquiétant.