Le centre sportif des Allées d’Helvétia, à Moka, comprend dorénavant un département Wellness. Une équipe de professionnels de santé est venue se greffer aux moniteurs sportifs afin d’offrir un service complet à ceux nécessitant une rééducation ou un accompagnement paramédical.
Le groupe ENL, promoteur du complexe immobilier Les Allées d’Helvétia, le groupe Food and Allied et le Dr Guy Adam se sont associés pour la mise sur pied du Synergy Sport and Wellness Institute. Ce centre, autrefois connu pour ses activités sportives, vise à travers son département Wellness, à apporter une approche holistique de la santé. Gilbert Espitalier-Noël, CEO du groupe ENL, affirme : « Nous voulons aller au-delà du sport et proposer un service paramédical. Le Dr Guy Adam, chirurgien de carrière, est là pour nous conseiller. »
Le cycliste Yannick Lincoln fait partie de l’équipe de professionnels. Détenteur d’un diplôme français de préparateur physique, il déclare que c’était son rêve de créer une one-stop shop sur le thème de la santé. L’équipe se compose également de Diane Desmarais (nutritionniste), Valéry de Falbaire et Pierre Tiger (podologues), François Enouf (kinésithérapeute), Julien Hannart (ostéopathe), Martine Hennequin (psychologue), Marie Cartwright (massothérapeute), Hélène Rigourd (ergothérapeute) et Karen Lebon, secrétaire administrative spécialisée dans l’accompagnement des femmes enceintes.
Le Synergy Sport and Wellness Centre veut agir sur trois plans : l’accompagnement des personnes désireuses de perdre du poids ou d’être en meilleure santé ; l’accompagnement des personnes nécessitant une rééducation et/ou une réhabilitation post traumatique et l’accompagnement des personnes désirant produire une performance sportive.
Le département Wellness est ouvert au public. « Il n’est pas nécessaire d’être membre du club », précise Yannick Lincoln, mais il faut prendre rendez-vous. Le préparateur physique est le premier professionnel qui reçoit le patient. À l’aide d’appareils sophistiqués, il réalisera un diagnostic avant de conseiller la personne. À partir de là, il le dirigera vers le professionnel approprié.
Le Dr Adam précise pour sa part que souvent les personnes nécessitant une rééducation sont un peu perdues. « Il est important de les encadrer. Étant donné que nous avons tous les professionnels ici, le suivi peut se faire de manière coordonnée. »
Les professionnels reçoivent les patients de 8 à 17 heures.