Des travaux de nivellement du sol entrepris par la Tamil Temples Federation (TTF) sur son terrain loué à bail à Moka et sur lequel figure un temple, inquiètent les habitants de la localité. Outre la proximité de ces travaux avec la Rivière Profonde qui surplombe ce terrain, et les risques éventuels de pollution, les habitants de Moka craignent que ces travaux ne soient en prélude à l’édification d’un auditorium envisagé par la TTF sur ce site. En août 2012, les habitants de Moka, mis au courant de ce projet avaient objecté auprès du Conseil de district de Moka. Si aucun permis n’a jusqu’ici été octroyé à l’association, les habitants, qui se disent « pas contre l’édification d’un auditorium par la TTF, mais que le bâtiment soit construit sur un autre site, loin de la zone résidentielle », appréhendent les récents développements en cours sur le site à Moka, pressentant que le projet d’auditorium n’aille de l’avant en dépit de leurs récriminations.
Depuis deux semaines, à longueur de journée, voire jusqu’à fort tard en soirée, des camions font des allers-venus sur le site de la TTF, située non loin de la chapelle de Moka, et à côté de l’hôpital pour les yeux. Pour cause, les dépôts de plusieurs tonnes de terre, servant aux travaux de nivellement du sol entrepris par la TTF. Si le président de l’association que Week-End a interrogée soutient qu’il s’agit de travaux d’embellissement sur le chantier, les habitants de la localité eux craignent un tout autre dessein.
Ils redoutent que ces travaux ne relèvent de la préparation du terrain pour ériger un parking pour les nombreux véhicules que compte accueillir la TTF, avec la construction qu’elle envisage d’un auditorium sur ce site. Projet que les habitants de Moka ont contesté en Hearings, en octobre dernier devant le Conseil de district. Pour cause, la mise en place d’un auditorium, visant à être « a place of Public Entertainment », à cet endroit précis, représente un dangereux inconvénient disent-ils.
Congestion routière et pollution sonore
Parmi les raisons évoquées pour contrer ce projet: la congestion routière qui sera provoquée lors des rassemblements qui seront organisés dans un tel bâtiment pouvant accueillir quelque 1400 personnes ; et la pollution sonore, entre autres. « Déjà avec les activités du Domaine Sam situé à 2KM, nous avons du mal à dormir en raison du bruit. Imaginez le calvaire que cela sera avec un bâtiment où il y aura des concerts, des mariages etc., à deux mètres de la maison », souligne un des protestataires. Et de faire ressortir que le calvaire sera davantage plus pénible pour les patients de l’hôpital de Moka, situé à l’arrière du site. Les contestataires font ressortir que la route menant vers Montagne Ory est déjà une route congestionnée en temps normal. « Avec une fonction à l’auditorium, nous sommes sûrs de nous retrouver coincés. Ce sera un véritable calvaire pour les urgences autant à l’hôpital Apollo que celles de l’hôpital de Moka », disent-ils. En début d’année, ils ont fait servir une mise en demeure à la TTF, soulignant leur opposition totale à l’édification d’un auditorium.
Cependant, le président de la TTF est catégorique : « Nous n’allons pas déranger nos voisins.  » Il fait ressortir que les craintes des habitants sont prises en considération et qu’il n’y aura pas de pollution sonore comme appréhendée par le voisinage. « Le bâtiment sera construit avec un système de soundproof. Comme c’est le cas pour plusieurs autres, dont celui du MGI située non loin et qui ne cause pas d’inconvénients aux habitants de la localité », dit-il. En ce qui concerne le trafic, il fait ressortir que cet aspect a été pris en considération et que les fonctions qui se tiendront dans le bâtiment envisagé, n’auront pas lieu aux heures de pointe. Et de souligner que jusqu’ici, la TTF ne dispose effectivement d’aucun permis, et attend une décision du Conseil de district. Ce que confirme le président du Conseil de Moka, Ved Golam.
Travaux d’embellissement
S’agissant des travaux de nivellement entrepris par la TTF ces derniers jours sur son site à Moka, Menon Murday avance qu’il s’agit de travaux d’embellissement. Et d’assurer que ces travaux n’affectent en aucun cas la rivière. « Nous sommes en dehors du périmètre et le nivellement ne touche pas la berge de la rivière », explique-t-il. Au Bois & Forêts, département sous lequel tombe la gestion des rivières, ont fait ressortir qu’un constat de visu sur le site confirme qu’aucun dommage n’a été effectué dans le périmètre de réserve de la rivière. Toutefois, on apprend que la TTF avait fait une demande auprès de ce département de l’Agro-industrie, pour « des views regarding the construction of a parking along this site ». D’où les interrogations des habitants de Moka relatives au dessin final de la TTF.