Grande première hier à la Moka Government School avec l’introduction de “Chess in Schools”, projet conjointement initié par le groupe MCB, la Mauritius Chess Federation ainsi que le ministère de la Jeunesse et des Sports et celui de l’Éducation. « L’introduction du jeu d’échecs dans les écoles est un exemple concret de la réforme de l’éducation tout en privilégiant le développement académique et holistique de l’enfant », a affirmé la ministre de l’Éducation.
Dans le même ordre d’idées, Gilbert Gnany, Chief Strategy Officer du groupe MCB, parle d’un « ambitieux projet » qui, dit-il, devrait « avoir un impact important » sur la nouvelle génération. « Je suis sûr que le projet “Chess in Schools”, qui vise toutes les écoles primaires de Maurice dans le long terme, marquera les nouvelles générations afin de laisser une empreinte indélébile dans la croissance de notre pays. » L’idée revient à Yogida Sawmynaden, ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, qui a toujours souhaité réaliser le projet “Chess in Schools” au niveau des écoles primaires mauriciennes.
Le jeu d’échecs sera introduit sur une base pilote dans 11 écoles, à savoir la New Bambous Geoffroy Government School, la Flic-en-Flac Government School, la Cascavelle Government School, la Maha Rishi Dayanand Saraswati Government School, la Saint-Hubert Government School, la Saint-François d’Assises RCA, la Charles Telfair Government School, la Notre Dame de Mont Carmel RCA, la Robinson Government School, la Louis S. Coutet Government School et la Moka Government School. La MCB, qui s’engage à venir en aide aux élèves afin de développer, à travers ce jeu, l’esprit d’équipe, l’intégrité, le dépassement de soi et l’excellence, offrira tout le matériel nécessaire, qui comprend entre autres les échiquiers et des “play boards” pour mener à bien ce projet. Ce sont ces mêmes valeurs qui ont poussé la MCB à oeuvrer activement dans le secteur éducatif au niveau de la MCB Foundation Scholarship, le soutien aux écoles ZEP, la Stock Exchange Of Mauritius Young Investor Award Science question et le “Spelling bee”.
De plus, indique Leela Devi Dookun, l’introduction du jeu d’échecs à l’école cadre également avec les objectifs du Nine-Year Schooling. Pour rappel, la concrétisation du projet “Chess in Schools” est le fruit d’un partenariat public privé, soit entre la MCB et le ministère de la Jeunesse et des Sports pour avoir soutenu la formation des enseignants, le ministère de l’Éducation pour avoir favorisé l’espace nécessaire pour l’apprentissage des échecs à l’école et la Mauritius Chess Federation pour son expertise.