Un chauffeur de taxi, âgé de 44 ans, résidant à cité Telfair, Moka, a échappé de peu à une agression au sabre dans la nuit de dimanche à lundi. Les agresseurs présumés sont les voisins du quadragénaire avec lesquels ce dernier n’était pas en bons termes.

Dans sa déposition à la police de Moka, il relate qu’il est rentré chez lui tard le soir après une course. Alors qu’il s’apprêtait à se mettre au lit, il a entendu du bruit à l’extérieur de sa maison. Craignant pour sa sécurité, il n’a pas osé sortir et devait jeter un coup d’oeil à travers sa porte. Il a aperçu alors ses trois voisins, dont deux frères, qui lançaient des morceaux de bloc en direction de sa maison. Ces derniers ont endommagé deux panneaux de vitre avant de prendre la fuite. Le chauffeur de taxi devait solliciter l’aide de la police.

Une équipe s’est rendue chez lui pour un constat et les officiers lui ont demandé de se rendre au poste pour déposer une plainte officielle. Ils sont repartis peu après. Par la suite, le quadragénaire a pris sa voiture et s’apprêtait à s’engager sur la route principale quand il a vu ses voisins qui étaient armés d’un sabre, d’un gourdin et de barres de fer. Ces derniers, qui n’ont pas apprécié la présence de la police chez lui, ont menacé de le tuer. Ils ont tapé sur son véhicule avec les objets en leur possession pour qu’il sorte. Les suspects ont aussi endommagé le pare-brise du véhicule pour l’empêcher de conduire. Mais le plaignant ne s’est pas laissé faire et il a accéléré pour échapper à ses agresseurs.

Il s’est rendu directement au poste de police de Moka où il a raconté ce qu’il avait subi. Une équipe a patrouillé la région, mais elle n’a trouvé aucune trace du trio. Le quadragénaire a estimé les dégâts chez lui et sur sa voiture à Rs 45 000. Les enquêteurs recherchent toujours ceux impliqués dans cet incident.