La carte prépayée sera bientôt une réalité à Maurice. L’initiative revient à Bank One qui a annoncé, ce matin, l’introduction début novembre prochain de la « Posh card Visa », une carte de paiement à multiples usages et qui surtout, assure à son détenteur une discipline budgétaire vu qu’elle limite les dépenses selon un plafond fixé à l’avance.
Lors d’une conférence de presse au siège de la banque, le chief executive de Bank One, Raj Dussoye, qui avait à ses côtés son adjoint, A.J. Smiles, le chief operating officer, Dhinoo Veerasamy, ainsi que les représentants de Payment Exchange, Sailesh Sewpaul et Rohit Mungur, a élaboré sur les différentes facettes de la carte prépayée et les diverses fonctions de celle-ci. Il faut d’abord savoir que la carte prépayée est dès son émission alimentée par les propres fonds du client. Lorsque le montant qui y figure aura été épuisé, en partie ou totalement, le détenteur est en mesure de la « recharger » selon ses moyens. La carte est limitée à un plafond de dépenses décidé à l’avance par le client. Elle est sécurisée vu qu’elle est dotée des mêmes éléments de sécurité qu’une carte bancaire à puce.
La carte prépayée permet des achats en ligne, des transactions dans un supermarché ou autre maison de commerce ainsi que des retraits d’argent à un guichet automatique. « C’est une carte facile à utiliser qui permet des transactions plus rapides. Une personne qui ne dispose d’aucun compte bancaire ou de facilités de débit ou de crédit, peut quand même détenir une carte prépayée alimentée par une autre personne », a indiqué Raj Dussoye, qui a beaucoup insisté sur la gestion financière disciplinée imposée par la carte prépayée, en sus de l’alternative écologique aux pièces de monnaie et billets de banque qu’elle représente.
Expliquant les différents usages auxquels la carte pourrait être soumise, le chief executive de Bank One a, en premier lieu, fait référence à la fonction de carte-cadeau (pour un anniversaire ou pour une récompense particulière à l’occasion d’une fête). La carte peut aussi être utilisée comme alternative aux chèques de voyage ou aux devises à l’occasion d’un déplacement à l’étranger. « Il n’y a pas de fluctuations du taux de change, la valeur en devises étant connue d’avance », précise la direction de Bank One.