Étienne Sinatambou, le ministre de l’Environnement, a sévèrement critiqué les malfrats qui ont pris la mauvaise habitude de détruire l’environnement pendant que les autres font des efforts pour l’embellir. Face aux employés d’Allianz, une cinquantaine, le ministre a fait allusion à ceux « qui ont saccagé l’eco-Bin qui avait été placé sur la plage de Mon- Choisy et ont démoli l’appareil qui broyait les bouteilles en plastique ».

« Il faut un changement de mentalité », a insisté le ministre, samedi, lors d’une campagne de nettoyage au même endroit dont l’initiative revient à la direction d’Allianz Partners Mauritius. « Il ne faut oublier que chaque petite action positive peut avoir des effets positifs et que chaque action négative peut avoir des conséquences graves sur notre environnement », a dit le ministre avant de rappeler que le gouvernement dépense Rs 50 millions pour le nettoyage de la plage Mon-Choisy . Il a fait part aux employés d’Allianz que Maurice utilise 100 millions de bouteilles en plastique par an. « C’est pour cette raison que nous avons choisi pour la Journée internationale de l’Environnement de mettre l’accent sur la nécessité de “vaincre les sachets en plastique”.

Si on ne fait pas attention, nous aurons plus de sachets en plastique que de poissons dans l’océan en 2050 », a-t-il prévenu. Yousrine Roodur, assistante directrice d’Allianz Partners Mauritius, a remercié les enfants de Riche-Terre Children Club qui étaient venus soutenir ses employés dans cette démarche. Marie- Josée du National Children Club, qui a accompagné les enfants, s’explique : « Il faut leur faire comprendre qu’ils ont eux aussi un rôle à jouer pour protéger notre environnement. » Xavier, un employé de APM, fait part de la raison de sa participation.

« Chacun citoyen doit faire un effort pour garder nos plages propres. Si on ne fait rien, cela pourrait avoir un impact négatif sur notre secteur touristique », dit-il. Alexandre, un autre employé, abonde dans le même sens mais va un peu plus : « Il faut également protéger notre écosystème. »