Avec 1400 participants, la première édition de la Tropica Dingue à Mon-Trésor, dans le sud du pays, samedi dernier, a été un grand succès. Organisé par Ilop Sport, avec le soutien de Mon-Trésor, Beachcomber et la MCB, les « dingues », déguisés en super héros, prisonniers, clowns, bébés, centurions romains, Dalton etc., ont affronté une vingtaine d’obstacles en tous genres, sur 9 km.
Ni chrono, ni classement, contrairement aux courses traditionnelles, n’étaient au programme de la Tropica Dingue, le but étant de s’amuser et de passer une bonne journée. Et d’aller à la découverte d’un site méconnu sur les terres de Mon-Trésor.
De 3 à 6 participants par équipe, les déguisés ont eu à franchir des obstacles constitués de montagnes de pneus, de pyramides de bottes de paille, de filets ou encore de toboggan sur les terres de l’ancienne usine de Mon Trésor. Les équipes, portant des noms loufoques tels que Les Fugitifs, Wild Cats, Capuccino, Charlie’s Angels, Les Prisonniers, Catastrophe, Lekipe Courpas, Ar nou non !, ou plaisant, Les Petites Biches, se sont lancées dans la nature.
Chez Ilop Sport, on pense déjà à la prochaine édition. L’organisateur de la Tropica Dingue a même dû limiter le nombre de participants à 1400 cette année. « On s’est fait un peu gronder pour les inscriptions, mais on ne pouvait pas dépasser le nombre limite de participants pour cette première édition », explique Stéphane André, directeur général d’Ilop Sport. « On est vraiment content. Le public a joué le jeu. Ils étaient tous déguisés, parfaitement dans l’esprit. Ce fut festif, euphorique même. On aura certainement des modules (obstacles) plus incroyables la prochaine fois et plus de spectacles ».