Les actionnaires d’ENL Land Ltd et d’ENL Investment Ltd ont donné hier, lors de réunions spéciales distinctes, leur aval à la fusion entre les deux entités avec, pour résultat, que ENL Land Ltd, en tant que société qui préservera son identité à l’issue de cet exercice, comptera désormais des actifs estimés à plus de Rs 40 milliards. Elle s’affichera également en tant qu’une des valeurs locales les plus fortement capitalisées du marché officiel de la Bourse après le groupe MCB et la SBMH.
Recommandée par les conseils d’administration des deux sociétés, la fusion entre ENL Investment Ltd et ENL Land Ltd doit entrer en vigueur 1er février. Elle débouchera sur un regroupement de plusieurs segments d’activités du groupe ENL, surtout sur la création d’une entité plus solide avec des actifs plus conséquents et, comme souligné par les directeurs, « sur une base d’activités élargie capable de générer des profits opérationnels et un “cash-flow” significatifs ». En tant que société amalgamée, ENL Land Ltd pourra faire usage des ressources substantielles dont elle disposera pour doper sa croissance tant sur le plan local qu’international. Hector Espitalier-Noël, CEO du groupe ENL, a déclaré à l’issue des assemblées spéciales que le groupe ENL est satisfait de l’aboutissement du projet de fusion. « Nous sommes heureux de la confiance que nous portent nos actionnaires. La fusion renforcera notre dynamisme de croissance et permettra d’augmenter notre valeur boursière et d’accroître la liquidité des actions », a ajouté Hector Espitalier-Noël.   
« The Amalgamation will generate a new dynamism which is expected to enhance shareholder value », avaient souligné les directeurs des deux sociétés dans le document expliquant la rationalité de la fusion. Avec des actifs dépassant les Rs 40 milliards, ENL Land Ltd aura suffisamment de muscles et de moyens de persuasion pour lever des capitaux frais sur le marché, de conclure des partenariats prometteurs, plus particulièrement dans le cadre de la stratégie d’expansion régionale du groupe ENL. « The Amalgamation will thus open the doors to a new aera of growth and development », avaient écrit les directeurs dans le document portant sur le projet de fusion.
ENL Land Ltd est le dépositaire terrien du groupe ENL, s’assurant de la gestion de quelque 16 000 arpents de terre se trouvant dans la partie centrale et sud de l’île. Sa principale préoccupation est d’optimiser le rendement financier de ses actifs à travers des activités agricoles et des projets immobiliers. ENL Investment Ltd a pour sa part des activités importantes par le truchement du groupe Rogers. Ces activités concernent le secteur hôtelier, la logistique, les services financiers et l’immobilier. Les investissements dans le secteur hôtelier concernent les groupes New Mauritius Hotels et VLH ainsi que Tropical Paradise & Co Ltd. ENL Land Ltd disposera, après la fusion, d’une participation à hauteur de 23,4% dans NMH, le premier groupe hôtelier local.
Pour ce qui est de la logistique, les activités sont menées par Velogic, qui se positionne comme un opérateur régional avec une présence marquante dans divers pays africains. « This sector is set to experience a major boost considering Government’s plans to invest in the port infrastructure and is expected to be an important instrument in the Amalgamated Company’s strategy for regional expansion », estime-t-on dans les milieux du groupe ENL.
Dans le secteur agricole, les intérêts d’ENL Land Ltd concerneront la culture de la canne, l’élevage, la production de légumes et de fleurs, entre autres. La société continuera à tirer profit de sa participation dans Food and Allied Group, acteur important de l’industrie agroalimentaire. Pour ce qui est des services financiers, ce sont les opérations de Rogers Capital qui retiennent l’attention avec notamment des investissements dans Consilex, Kross Border et le groupe Swan. « Rogers Capital will also embark on new business development initiatives leveraging on the international presence of the Rogers Group to take the Global Business activities to a higher level », annonce la direction d’ENL Land Ltd.
Autre pilier important, l’immobilier est pour ENL Land Ltd un segment d’activités capable de générer des revenus conséquents. Filiale d’ENL Land Ltd, ENL Property a créé des synergies avec le pôle immobilier du groupe Rogers, propriétaire des principaux centres commerciaux à Maurice, par le truchement d’Ascencia. « It is expected that the amalgamation will not only deepen the existing collaboration but also extend it further to other sectors of activity », fait-on ressortir dans les milieux concernés.  
Pour la concrétisation de la fusion, il a été proposé que, pour chaque action détenue, l’actionnaire d’ENL Investment Ltd reçoive 1 057 nouvelle action d’ENL Land Ltd, et ce sur la base du registre des actionnaires en vigueur au 29 janvier 2016. Le ratio d’échange de titre entre les deux sociétés a été établi suite à une évaluation indépendante effectuée par les firmes Ernst & Young Mauritius et PricewaterhouseCoopers Ltd.
Par ailleurs, un développement de taille interviendra au niveau du conseil d’administration d’ENL Land Ltd suite à la fusion. Le board aura en son sein, pour la première fois, un élément féminin en la personne de Virginie Anne Corneillet, qui occupe les fonctions de Head of Corporate du groupe ENL.