« IBL fait preuve de résilience et continue à faire des profits », annonce le Chief Executive Officer (CEO) du groupe, Nicolas Maigrot, dans l’édition de décembre 2014 d’IBL News, en se référant aux activités pour le premier trimestre (juillet-septembre) de l’exercice financier 2014-2015. Le magazine d’IBL met l’accent, entre autres, sur la bonne performance du Chantier naval de l’océan Indien en 2013-2014, année au cours de laquelle l’entreprise a franchi pour la première fois le cap du milliard de roupies de chiffre d’affaires.
Nicolas Maigrot observe qu’en dépit d’une économie en berne, le dernier exercice financier d’IBL s’est révélé satisfaisant et que pour les trois premiers mois de l’année financière 2014-2015, le groupe fait montre de résilience malgré le fait que certains secteurs d’activité, plus précisément ceux de l’ingénierie et du seafood, soient toujours sous pression. Le CEO se réjouit des progrès enregistrés par les autres segments d’activités : commerce, services de détail et logistique/aviation/services maritimes. « Bien entendu, nos résultats peuvent s’améliorer et nous sommes confiants que ce sera le cas pour les mois à venir. Notamment, parce que nos bases sont très solides et avec le démarrage du projet « Express Yourself », nous trouverons ensemble les moyens d’améliorer l’engagement de nos employés nous rendant ainsi plus performants », dit-il.
Revenant sur des réalisations du groupe pendant l’année 2013-2014, le CEO d’IBL fait état, entre autres, de la performance record du Chantier naval de l’océan Indien (CNOI), qui a pour la première fois réalisé un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de roupies. Les employés de l’entreprise ont consenti un total de 740 000 heures de travail contre 520 000 heures l’année dernière. Le CNOI a remporté des contrats de construction sur des appels d’offres internationaux ou sur commande de ses clients existants. Environ un tiers du nombre d’heures travaillées a été consacré à la « construction neuve », soit une amphidrome et un bateau passager pour Mayotte, et une barge autoélévatrice pour La Réunion. Long de 59 mètres, l’amphidrome a été inaugurée par le président français, François Hollande, lors de sa visite dans l’océan Indien. IBL News indique que le CNOI construit actuellement une pilotine (un petit bateau de 15 mètres) pour le compte de la Mauritius Ports Authority, dont la livraison est prévue courant 2015.
La fusion entre Thon des Mascareignes (TDM) et Princes Tuna est également évoquée par Nicolas Maigrot. « Cet accord solidifie de manière importante l’avenir de TDM. Pour IBL, il est l’aboutissement de plus de 18 mois de travail et nous permet de diminuer de manière importante notre endettement tout en restant très impliqué dans le secteur de la production des produits de la mer », explique le CEO. Ce dernier ne manque de souligner le « succès commercial » de Winner’s qui a célébré en 2014 ses 20 ans d’existence.
Tout en se félicitant du travail effectué par les employés du groupe cette année, Nicolas Maigrot a tenu à rendre hommage à Gaëtan Lan pour ses 37 années de carrière au sein d’IBL et contribution en tant que Chief Financial Officer. Gaëtan Lan passera, début janvier 2015, le témoin à Dipak Chummun.