IBL Ltd, l’un des plus gros conglomérats du pays, a enregistré pour la période juillet 2016-mars 2017 des bénéfices après impôt d’un peu plus de Rs 2 milliards pour un chiffre d’affaires de Rs 25,5 milliards. Ces résultats post-fusion (intervenue le 1er juillet 2016 entre Ireland Blyth Ltd et GML Investissement Ltée) se comparent favorablement avec ceux des neuf premiers mois de l’exercice financier 2015-2016, soit quand le groupe avait affiché des profits nets de Rs 1,6 milliard pour un chiffre d’affaires de Rs 23,3 milliards.
La progression d’environ 10% des revenus pour les neuf mois se terminant en mars 2017 est attribuable en grande partie aux bonnes performances de trois secteurs : 1) celui du “Building and Engineering”, qui a dégagé un chiffre d’affaires en hausse de 13% à Rs 6,2 milliards; le Chantier Naval de l’océan Indien (CNOI) s’est particulièrement démarqué grâce à la réalisation de plusieurs projets alors que d’autres sont actuellement en chantier; la société Manser Saxon a aussi réalisé des résultats encourageants en dépit des conditions de marché difficiles; 2) le segment “Commercial” a affiché un chiffre d’affaires de Rs 8,8 milliards, soit une croissance de 8,5%; les porte-drapeaux de ce secteur, en l’occurrence Winner’s, BrandActiv and Healthcare, ont enregistré une bonne croissance organique; et 3) le secteur “Manufacturing & Processing” a vu ses revenus passer de Rs 5 milliards à Rs 5,8 milliards tandis que la direction d’IBL Ltd relève la performance de la société réunionnaise d’Edena S.A., filiale de Phoenix Beverages.
Les profits opérationnels d’IBL Ltd ont, sur la période juillet 2016-mars 2017, atteint Rs 2,3 milliards, contre Rs 2 milliards pour les neuf mois correspondants du précédent exercice financier. Le groupe observe entre autres l’augmentation des bénéfices opérationnels des clusters “Building & Engineering” (de Rs 514,5 millions à Rs 605,3 millions), “Commercial” (de Rs 303,1 millions à Rs 383,4 millions) et “Manufacturing & Processing” (de Rs 519,6 millions à Rs 603, 2 millions). Les profits opérations du pôle “Financial & Other Services” ont également fait un grand bond, passant de Rs 23 millions à Rs 103,3 millions alors que ceux du secteur “Hospitality” sont restés plus ou moins stables à un peu plus de Rs 720  millions.
La direction d’IBL Ltd se réjouit de l’apport significatif des compagnies associées et d’autres partenariats aux résultats d’ensemble du groupe. La part de ces derniers aux profits avant impôt a augmenté de 35% pour s’élever à Rs 546 millions. Le conseil d’administration note plus particulièrement la contribution du groupe sucrier Alteo grâce à ses opérations en Tanzanie et au Kenya et celle d’AfrAsia Bank qui, fait-on ressortir, « continues to post robust results with double digit growth in underlying performance ».
IBL Ltd s’attend à ce que la croissance des activités dans les secteurs clés se poursuive. Le groupe est en train d’évaluer d’autres opportunités de développement dans le cadre de la revue de sa stratégie. Le pôle “Immobilier” est en phase de création et il a déjà fait l’acquisition du Riverside Shopping Centre.