Le processus est en bonne voie en vue de la fusion des groupes IBL et GML Investissement Ltée, dont la date effective a été fixée au 1er juillet. GML Investissement Ltée émergera après l’approbation des actionnaires en tant que “amalgamated company” et sera rebaptisée IBL Ltd. L’introduction de la société fusionnée sur le marché officiel de la Bourse a été fixée au 14 juillet.
« Le principal objectif de cette fusion est de créer le premier conglomérat mauricien de classe mondiale, avec des assises au plan international, tout en capitalisant sur les empreints historiques des deux sociétés dans l’histoire économique de Maurice. » C’est en ces termes que les conseils d’administration d’IBL et de GML Investissement qualifient le projet de fusion. Les deux sociétés, soulignent-ils, considèrent que cette fusion est en ligne avec leur stratégie commune de développement et qu’elle leur offrira non seulement une flexibilité financière et la possibilité de réaliser des performances financières soutenues sur le long terme, mais qu’elle les aidera également à maximiser les revenus au profit des actionnaires.
GML Investissement Ltée est déjà l’actionnaire de référence d’IBL, contrôlant 48,7% du capital de cette dernière. GML détient des investissements conséquents dans divers secteurs économiques, dont le commerce et la distribution (29% du portefeuille), le tourisme (22%), les services financiers (15%), des activités diverses, dont la communication (28%), la biotechnologie (1%) et l’immobilier (5%). Elle a investi dans des compagnies privées aussi bien que dans des sociétés cotées en Bourse, occupant pendant plusieurs années la place de No 1 dans le Mauritius Top 100 Companies. IBL représente une très grosse part (56%) des revenus du groupe GML Investissement Ltée. Puis, on retrouve LUX* Island Resort (17%), Phoenix Beverages Ltd (16%), United Basalt Products (8%), Intergraph (2%) et d’autres entités (1%). Au 31 décembre 2015, le capital souscrit du groupe s’élevait à Rs 897,9 millions alors que la valeur totale des actifs se chiffrait à Rs 50,5 milliards. Le groupe avait réalisé des revenus de Rs 28,8 milliards et des profits nets de Rs 1,8 milliard pour l’exercice financier se terminant au 30 juin 2015. Pour les six mois se terminant au 31 décembre 2015, les revenus et profits nets ont atteint Rs 15,6 milliards et Rs 1,2 milliard respectivement.
IBL, pour sa part, est engagée dans un large éventail d’activités regroupées en six principaux secteurs : commerce et distribution, ingénierie, logistique/aviation/services maritimes, services financiers, commerce de détail et “seafood”. Avec une capitalisation boursière de Rs 8,6 milliards au 31 mars 2016, IBL a un capital souscrit de Rs 714,4 millions, des actifs totaux évalués à Rs 20,2 milliards à fin décembre 2015. Son chiffre d’affaires pour l’exercice financier 2014-2015 s’est élevé à Rs 16,2 milliards et ses bénéfices nets pour la même période à Rs 688,3 millions. Pour le semestre se terminant au 31 décembre 2015, le groupe a affiché des revenus de Rs 8,8 milliards et des profits de Rs 331,2 millions.
À l’issue de la fusion, les actionnaires de GML Investissement Ltée détiendraient 74% du capital de la société fusionnée alors que les actionnaires minoritaires d’IBL en posséderaient 26%. Les principales filiales et compagnies associées de GML Investissement après la fusion seront réparties comme suit : LUX* Island Resorts (hôtellerie); Winner’s, Espace Maison, MedActiv, BrandActiv & HealthActiv (commerce); Phoenix Beverages Ltd, Chantier Naval de l’océan Indien ainsi que les entreprises de transformation dans le secteur du “seafood” (industrie); intérêts dans ABAX et DTOS, AfrAsia Bank et Mauritius Eagle Insurance (services financiers); United Basalt Products et Manser Saxon Contracting (construction/ingénierie); Alteo Ltd (agro-industrie); ainsi que Logistics et d’autres sociétés (logistique/aviation/services Maritimes).
« The Amalgamation of GMLI and IBL will enable the two entities to take full advantage of their business units through, inter alia, common vision both on the local front, regionally and internationally. They will also benefit from future synergies and economies of scale », affirment les directeurs dans un document de listing soumis aux autorités boursières. Selon eux, la société qui émergera après la fusion deviendra l’un des leaders du marché officiel de la Bourse, comptant une forte présence dans les secteurs-clés de l’économie et offrant de réelles perspectives de croissance dans la région aussi bien qu’au niveau international. « The Amalgamated Company will become a diversified Group supported by a solid asset base, competitive gearing, and with potentially strong growth drivers such as hospitality and financial services, while innovating through new areas with a huge expansion potential such as in the biotechnology and digital/information technology sectors », peut-on lire dans le document officiel.
Basée sur une évaluation faite par le cabinet Ernst & Young, il a été proposé que chaque actionnaire d’IBL reçoive, en échange d’une action de leur société, 4,8277 actions de GML Investissement Ltée. Celle-ci, en tant que société qui demeurera après la fusion, disposera d’un capital émis de 680 480 490 actions, et ce après un exercice de restructuration, dont les détails sont expliqués dans le document soumis aux autorités boursières.
Notons qu’Arnaud Lagesse demeurera le Group Chief Executive Officer de GML Investissement Ltée après la fusion. Le conseil d’administration du groupe comprendra Jan Boullé, Yann Duchesne, Piette Guenant, Jean Claude Harel, Jason Harel, Arnaud Lagesse, Hugues Lagesse, Jean-Pierre Lagesse, Thierry Lagesse, Gilles Michel, Maxime Rey, Jean Ribet et Anne Rogers.