L’African Leadership Network (ALN) – organisation regroupant de jeunes leaders dans le secteur des affaires, des services publics, de la société civile et du monde de l’art et de la culture – organisera début octobre l’édition 2013 des Africa Awards for Entrepreneurship (AAE). Objectif : récompenser les entrepreneurs du continent ayant fait preuve d’excellence dans le monde des affaires et dont les activités ont eu un réel impact sur la société.
La tenue de la cérémonie de remise des Africa Awards for Entrepreneurship coïncidera avec l’organisation de la réunion annuelle de l’ALN. Cette dernière s’est fixé pour but d’agir comme un élément catalyseur du développement socio-économique en Afrique en s’assurant du développement de l’entepreneurship et en créant des liens entre les dirigeants des secteurs public et privé ainsi que de la société civile. L’ALN a pris en juillet 2012 le relais du Legatum Group pour l’organisation des Africa Awards for Entrepreneurship. Ces récompenses  sont offertes chaque année depuis 2007 à des business leaders ayant démontré un esprit innovateur et ayant pu réaliser une rentabilité accrue. Les organisateurs de cette « compétition » ont, à ce jour, étudié plus de 7 000 dossiers soumis par des entrepreneurs africains et offert des prix s’élevant à plus de 1,6 million de dollars (environ Rs 48 millions) à quelques 30 entreprises africaines.
L’ALN espère, par le truchement des Africa Awards for Entrepreneurship : a) créer une plateforme pour mettre en valeur l’excellence des entreprises africaines; b) bâtir un réseau de chefs d’entreprise capables de servir de « role models » à d’autres jeunes entrepreneurs; c) promouvoir l’entrepreneuriat comme une source de prospérité pour le continent; d) encourager les entrepreneurs potentiels à relever les défis de l’entrepreneuriat et; e) attirer un flux important de capital-risque (venture capital) vers le secteur des affaires en Afrique.
Pour l’édition 2013 des Africa Awards, des prix seront attribués dans les catégories suivantes : 1) « Transformational Business Award » avec, comme présélectionnées, Interswitch Ltd du Nigeria, Haggar Holdings Company Ltd du Soudan et Chemi & Cotex Ltd de Tanzanie; 2) « Outstanding Mature Business Award », avec Mode du Kenya, QuantumNet de Gambie et Pygma Communications de République démocratique du Congo; 3) « Outstanding Small and Growing Business Award », avec Guanomad de Madagascar, VIA Aviation de Tanzanie et Koko King Ltd du Ghana; 4) « Outstanding Social Entrepreneur Award », avec Golden Baobab du Ghana, Akili Dada du Kenya et Sustainable Development for All, du Kenya également. L’ALN offrira par ailleurs un « Lifetime Achievement Award » à un chef d’entreprise d’expérience ayant fait la démonstration de ses qualités aux générations futures.  
L’ALN a choisi d’anciens gagnants ainsi que des personnalités du monde des affaires en Afrique pour faire partie du jury du concours 2013. Ce jury est composé de Kofo Akinkugbe, Chief Executive Officer de Seucre ID Nigeria Ltd, Vivent Le Guennou, co-CEO d’Emerging Capital Partners, Tunde Folawiyo, Managing Director de Yinka Folawiyo Power, Robyn Calder, directrice du programme de développement chez Elma Philanthropies, et Michael Larbie, Head of Africa Investment Banking and Coverage de la Rand Merchant Bank.
Par ailleurs, le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval a été invité à s’adresser aux membres de l’ALN à l’occasion de la 4e assemblée générale annuelle. Le directeur du Board of Investment, Ken Poonoosamy, sera également parmi les intervenants aux côtés du Dr Manu Chandari, président du Comcraft Group et industriel très en vue en Afrique, Chimamanda Ngozi Adithie, universitaire du Nigeria et auteur de plusieurs ouvrages, Oliver Ausgust, Africa Editor de The Economist, Acha Leken, directeur de Mac Kinsey & Co à Lagos, Malik Fal, Managing Director d’Omiidyar Africa Group, Jane Wales, CEO de Global Philanthropy Forum, et Komla Dumor, présentateur du BBC Focus on Africa.  
L’ALN mesure son succès par le nombre d’emplois créés par ses membres, par les investissements consentis en Afrique à travers des partenariats, par l’innovation et la créativité dégagés par ces projets de partenariat, et par les retombées des activités de ses membres sur le niveau de vie des Africains.