L’enquête de conjoncture effectuée par la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) entre les 6 et 26 avril indique une nette amélioration du niveau de confiance des entrepreneurs pour le premier trimestre de l’année. L’indicateur de confiance a en effet progressé de 4,4 points (+4,5%) pour atteindre 101,9 points, remontant dans ce qui est qualifié de « territoire dynamique », et ce après avoir évolué pendant 20 trimestres en zone défavorable.
Rendant publiques aujourd’hui les données concernant l’évolution de son baromètre économique, la MCCI observe que le relèvement de la confiance chez les entreprises membres, noté pendant le premier trimestre 2017, intervient dans le sillage d’un quatrième trimestre 2016 favorable. En s’établissant à 101,9 points, l’indice de confiance évolue pour la première fois depuis septembre 2012 au-dessus de la moyenne de long terme (100 points). « Ce résultat suggère un retournement de la conjoncture et devrait permettre une amélioration sensible de la performance économique si cette dynamique se maintient au cours des prochains trimestres », observe la MCCI.
Analysant les principales données, la chambre indique que les évaluations des entrepreneurs concernant l’évolution de leurs chiffres d’affaires ont été favorables dans l’ensemble avec un solde des opinions positif à 6,7 %. Environ un tiers des entrepreneurs ont noté une amélioration des ventes au cours du premier trimestre 2017 alors que 41 % ont constaté une stabilisation de leurs chiffres d’affaires, le reste (26 %) signalant une baisse des ventes. Pour ce qui est des évaluations portant sur les perspectives futures, la MCCI observe que le solde des anticipations des entrepreneurs est également positif à 7,6 %. Environ 41 % des sondés s’attendent à une amélioration des affaires au cours des 12 prochains mois, contre 26 % annonçant une stabilisation des ventes et 33 % anticipant une détérioration.
Disséquant ensuite les données sectorielles, la MCCI souligne qu’il y a eu une hausse généralisée des indices de confiance dans les secteurs des services, manufacturier et commercial. Pour ce qui est des services, une progression de 5,7 % est constatée après celle de 6,1 % enregistrée au quatrième trimestre 2016. « Cette hausse repose en grande partie sur une anticipation positive des entrepreneurs quant à l’évolution future des affaires », commente la chambre. S’agissant du secteur manufacturier, l’indice a augmenté de 5,4 %, soit un taux légèrement plus élevé que celui enregistré au dernier trimestre de l’année écoulée. Les ventes grimpent et devraient encore progresser au cours du deuxième trimestre 2017, comparativement au trimestre correspondant de l’année précédente. Quant au secteur commercial, une remontée de 2,4 % de l’indicateur de confiance est annoncée. Les opérateurs pensent pouvoir renverser au cours du deuxième trimestre 2017 la tendance négative notée au premier trimestre.
Se basant sur les données de l’indice synthétique du climat des affaires, la MCCI estime que, pour le premier trimestre 2017, le Produit intérieur brut (PIB) du pays a connu une croissance de 3,8 % par rapport au trimestre correspondant de l’année dernière. Ce taux est plus élevé que celui enregistré au premier trimestre 2016 (3,6 %). Dans l’hypothèse où cette dynamique se maintiendrait au cours des prochains trimestres, la chambre anticipe pour 2017 un taux de croissance économique de l’ordre de 3,8 %.
Par ailleurs, faisant état de la dernière enquête de conjoncture réalisée par l’institut allemand CESifo concernant l’économie mondiale, la MCCI dit noter une amélioration de l’indicateur de confiance pour le premier trimestre 2017. « Selon les experts de cet institut, les évaluations des sondés sur la situation économique globale et les anticipations futures se sont nettement améliorées au cours du premier trimestre, en particulier pour les pays avancés », écrit la chambre.