Trois ressortissantes malgaches, employées dans une entreprise textile des Hautes Plaines-Wilhems, sont sous la menace d’un ordre d’expulsion de Maurice. Cette décision aurait été avalisée par les autorités du Passport and Immigration Office suite à des démarches initiées par la direction de l’entreprise pour des raisons n’ayant rien à voir avec le travail. C’est ce qu’affirme l’entourage de ces employées étrangères, qui ont approché la cellule spéciale au ministère du Travail et des Relations industrielles.
Les ressortissantes malgaches ont sollicité l’aide du syndicaliste Fayçal Ally Beegun, vu sa proximité et sa maîtrise des problèmes rencontrés par les ressortissants étrangers sous contrat à Maurice. Une enquête du ministère du Travail sur cette affaire devrait être initiée dans les meilleurs délais, l’ordre d’expulsion devant être exécuté jeudi. Le drame, c’est que cette éventuelle expulsion pourrait séparer des membres des familles concernées dans les trois cas. Les conjoints des Malgaches sont en effet également des contractuels dans d’autres entreprises à Maurice. Affaire à suivre.