La gestion des ressources humaines connaît du changement depuis ces sept dernières années notamment avec le HR Outsourcing. Cette solution apporterait, selon des spécialistes, une nouvelle dynamique et une valeur ajoutée dans ce secteur. Arnaud d’Abbadie, Sales & Marketing Consultant à Proactive HR Services Ltd qui représente le groupe Adecco, nous en dit plus…
Les ressources humaines, un secteur fortement stratégique qui se limitait jusqu’alors à la simple gestion administrative et opérationnelle des employés, bénéficie désormais d’une nouvelle synergie. Le développement d’outils pour une meilleure contribution au développement humain qui vise à renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise ne connaît plus cette négligence d’antan ; du moins, ne se concentre plus uniquement sur le paiement des salaires, le recrutement, la discipline…
Les DRH (directeurs de ressources humaines) dont le rôle est également d’agir en tant que Business partners, étroitement impliqués dans la performance globale de l’entreprise, pensent ainsi en termes de valorisation de l’employé. C’est grâce à cette prise de conscience que de nouveaux concepts se sont installés, dont le développement de carrières, l’accroissement des formations professionnalisantes, les notions de « spiritual quotient » (éthique, valeurs, Corporate Social responsability), le « talent management », le 360° feedback, la reconnaissance au travail, le « Worklife Balance », le « remote working », l’engagement de l’employeur, le HR Information System, entre autres. Cette nouvelle mouvance s’installe malgré la réticence de certains employeurs qui s’inscrivent encore sur un fonctionnement traditionnel, ancré dans les cultures d’entreprise depuis plusieurs années. Représentant un surplus dans le lot de travail demandé et prenant en considération la limite de leur temps de travail, de nombreuses entreprises optent désormais pour le HR Outsourcing.
« L’essence même du HR Outsourcing est de permettre aux sociétés de se focaliser sur leur activité principale, tout en nous laissant gérer les ressources humaines », explique Arnaud d’Abbadie, consultant à Proactive HR Services Ltd. Et d’avancer : « Le HR Outsourcing est un modèle récent à Maurice, contrairement à l’Europe et aux États-Unis où ce concept est fortement développé. À Maurice, nous sommes confrontés à des employeurs réticents face au changement. Notre rôle est de faire évoluer les mentalités pour avancer vers le progrès. »
C’est dans cette optique qu’entre en jeu Proactive HR Services Ltd, représentant sur le sol mauricien d’Adecco qui est spécialisé dans les ressources humaines. « Notre force est de nous adapter à toutes les réalités de l’entreprise et du secteur d’activités », soutient Arnaud d’Abbadie. Ne bénéficiant pas nécessairement des outils ou encore du budget pour gérer ces domaines en interne, nombreuses sont les entreprises qui préfèrent avoir recours à des spécialistes en la matière. Revenant sur les services de Proactive HR Services Ltd, le Sales & Marketing Consultant soutient que l’entreprise, dont le siège qui est situé à Moka et qui emploie une douzaine de personnes, « est en mesure de dédier un consultant expérimenté chez un client, à la hauteur de un à deux jours par semaine, pour s’occuper intégralement de ses ressources humaines inhérentes ». Et ce, en prenant en compte les aspects économiques et socioculturels propres à Maurice.
« L’entreprise est gagnante en matière de coût et bénéficie d’un retour sur investissement considérable. Le côté impartial et objectif apporte une valeur ajoutée à ce secteur (HR) de l’entreprise », explique Arnaud d’Abbadie. Si ce service touche principalement les petites et moyennes entreprises (PME), les grands groupes ne sont pas négligés pour autant. Proactive HR Services Ltd y dédie des services en soutien aux DRH qui se trouvent souvent débordés lorsqu’il faut déployer de nouveaux développements. « Nous sommes alors sollicités pour la mise en place d’un Performance Management and Development System (PMDS) », soutient le consultant.
Cet outil de gestion n’est par ailleurs pas vu d’un bon oeil par les employés. « Le PMDS est perçu comme un chien de garde par ces derniers. Ils pensent que son installation est à leur détriment. Comme un bâton que prendrait l’employeur contre eux. Au contraire, il vise à récompenser les meilleurs employés et à dégager ainsi une meilleure atmosphère au travail et une volonté à donner le meilleur de soi », poursuit Arnaud d’Abbadie. « Les ressources humaines ne devraient pas être assimilées à une perception négative. Au contraire, il s’agit de contribuer à optimiser le développement humain et financier d’une entreprise. Nous sommes les facilitateurs permettant de faire le lien entre tous les acteurs internes et externes de la société. Notre approche est totalement intègre, partiale et éthique. Nous apprenons à nos clients à structurer leurs ressources humaines et optimiser leurs coûts. »
Ainsi, le HR Outsourcing s’adapte aux besoins d’entreprises et ne prône pas une « one size fits all policy ». Réconcilier l’humain au outsourcing, c’est permettre aux acteurs de ce domaine d’avoir « un regard externe et impartial ». « Nous nous basons sur le bien-être des employés au travers un Employee satisfaction survey annuel, ce qui nous permet de mesurer un peu plus scientifiquement les attentes et doléances des employés. Nos consultants font preuves de psychologie et utilisent les outils adaptés pour mesurer le côté humain de manière objective. Nous sommes constamment en relation avec l’entreprise malgré le fait que le mot outsourcing veut dire en dehors des choses », soutient Arnaud d’Abbadie. Et de conclure : « Il n’y a pas de modèle type en matière de ressources humaines. Notre maître mot est de construire sur mesure des solutions propres à chaque secteur et industrie, dans le respect des lois qui nous régissent ».